Menu Fermer

Réussir sa transformation digitale sans stress psychologiques

Reussir sa transformation digitale sans stress psychologiques

Votre entreprise est en plein dans le processus de digitalisation des pratiques et vous commencez à ressentir certains malaises ? Les formations s’accélèrent, les outils technologiques se multiplient et vous êtes assaillis de toute part par des écrans. Cette situation peut très vite devenir psychologiquement difficile à gérer. La pression est de plus en plus palpable et vous allez devoir sortir de votre zone de confort. Certains troubles psychologiques commencent à faire leur apparition et handicapent votre travail. Pas de panique, il ne s’agit que d’un moment passager que vous pourrez facilement surmonter avec quelques conseils.

Quand la digitalisation devient source de troubles psychologiques

La promesse de la digitalisation c’est de faciliter la gestion des tâches et faire gagner du temps au personnel. Cependant, si on ne croule plus sous une tonne de paperasse il faut piloter plusieurs logiciels ou tout au moins plusieurs options au sein d’un même logiciel. Entre Email, Whatsapp, call, Browse, WordPress, les logiciels de gestion de RH, etc., il est facile de se sentir débordé, surmené et stressé. Certains se sentent comme si les écrans avaient pris leur vie en otage. De fait, ils deviennent tellement stressés qu’ils n’en dorment plus la nuit, et sont constamment fatigués et déconcentrés. Mais le plus grave c’est qu’ils rencontrent les effets du syndrome de l’imposteur qui les amènent à procrastiner et à mettre leur carrière en péril. Les psychologues nomment ce cocktail, le stress numérique. Ce stress numérique peut toucher n’importe qui, à n’importe quel poste. Et s’il n’est pas très vite pris en charge, il peut affecter vos résultats.

Comment se manifeste concrètement le stress numérique ?

Deux cas de figure peuvent se présenter selon les types d’individus. Dans un premier temps, l’individu peut avoir une aversion pour la technologie numérique. Dans un second cas, il peut au contraire développer une addiction pour le digital. 

Les personnes qui développent un dégoût pour le numérique sont agacées par toutes ces notifications qui apparaissent à l’écran et détestent vérifier leurs messages ou leurs mails. Elles se croient incapables de réaliser la moindre tâche numérique et ont du mal à mettre en pratique les connaissances acquises au cours des formations. Elles arrivent difficilement à faire fonctionner correctement le moindre logiciel et se sentent inférieures à leurs collègues. Lorsqu’elles réussissent à réaliser une tâche, elles attribuent leur succès au hasard plutôt qu’à leur capacité. Elles sont constamment sur les nerfs et finissent par tout faire de travers.  

En ce qui concerne les travailleurs qui deviennent accros à leurs nouvelles fonctions digitales, ils ne peuvent plus rester loin de leurs appareils. Ils vérifient leurs mails tout le temps et n’importe où. Ils ont hâte de répondre aux messages et prennent de l’avance sur leurs collaborateurs. Cependant, très vite, ils se laissent rendre dans une spirale qui ne leur permet pas de réaliser leurs tâches professionnelles. Ils commencent donc à déléguer le travail au second rang et à procrastiner. Les réseaux sociaux prennent le dessus sur les logiciels de gestion des projets et ils risquent leur place au sein de l’entreprise.

Comment combattre les troubles liés à la digitalisation ?

Faire la part des choses

La première solution pour lutter efficacement contre ces troubles c’est d’apprendre à séparer son travail de sa vie personnelle. Ce n’est pas parce que désormais les tâches professionnelles sont à tout moment consultables via son ordinateur ou son téléphone qu’il faut s’y intéresser une fois chez soi. Il n’y a donc aucune raison qu’elles vous empêchent de dormir. Une fois le travail terminé, laissez tomber les écrans et retournez à la vie réelle. 

Faire un audit du temps passé sur les écrans

Il est conseillé de réaliser un audit du temps quotidien passé à réaliser ses tâches, lire ses mails, rechercher des astuces, discuter, etc. Cette action a deux objectifs. Le premier, c’est de vous faire prendre conscience de l’impact du numérique sur votre vie afin de vous aider à mieux répartir votre temps. Outre les obligations professionnelles, servez-vous du temps passé à faire des choses inutiles pour vous détendre. Ceci réduira la sensation d’épuisement psychologique. Le deuxième objectif c’est de vous aider à voir les avantages en termes de gain de temps. Ce qui vous permettra de comprendre que le digital n’est pas votre ennemi. 

Mieux s’organiser

Maintenant plus que jamais, vous avez besoin de mieux organiser votre vie au bureau, mais aussi à la maison. Cette meilleure organisation est primordiale pour ne pas se sentir dépassé, fatigué, épuisé et stressé. 

Vous devez aussi demander de l’aide à vos collègues sur les questions que vous avez du mal à saisir. Ceci facilitera grandement votre transformation digitale. Ensemble avec eux, vous pourrez partager vos craintes, vos difficultés et vos doutes. Il est toujours plus avantageux de trouver des personnes qui traversent les mêmes situations. Vous pourrez ainsi vous rendre compte que vous n’êtes en rien un incapable et surtout que vous êtes compétent et tout à fait désigné pour effectuer vos nouvelles tâches digitales. 

( Image par alan9187 de Pixabay ) 

Notez l'article
Votre score de lecture
[Total: 1 Average: 5]
The following two tabs change content below.
Avatar
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.