Derniers articles

Comment se débarrasser définitivement de la réunionite ? 10 étapes pour créer un scénario d’embranchement avec H5P 7 livres pour bien définir votre objectif personnel puissant ou OPP
Notez l'article
Votre score de lecture
[Total: Average: ]

Utiliser la voix active ou passive dans vos textes. Faut-il privilégier l’une à l’autre ? La voix active a d’indéniables avantages en fixant notre attention sur le sujet de la phrase. Mais la voix passive n’a pas dit son dernier mot.

Récemment, je relisais mes pages du matin; cet exercice d’écriture matinale, auquel je m’astreins des que je peux. C’est un florilège de ” j’ai été  … je suis … et j’en passe. A l’identique, quand j’ai commencé à relire le lexique du digital RH, exercice d’écriture et de veille sur mes domaines de, même constat, les auxiliaires être et avoir ont une place de choix. C’est peu de le dire. Pire encore, même en ayant conscience de ces défauts, je continue de rédiger à la voix passive. Yoast SEO affirme à l’instant T que dans  l’article que je commence à rédiger, 33.3% des phrases sont à la forme passive. Enfonçant le clou, il m’indique que c’est au delà du ratio maximum recommandé de 10%. Il m’encourage même à passer la voix active. Mais pour qui se prend il ? …

Qu’est ce que la voix active ? Elle focalise sur le sujet …

La voix active est une forme de construction syntaxique dans laquelle le sujet de la phrase effectue l’action exprimée par le verbe. Par exemple :

  • “Le chat mange la souris.” (Le chat est le sujet et mange est le verbe. Le chat effectue l’action de manger.)

Dans la voix active, le sujet est donc placé avant le verbe et il est mis en relief. Cette forme de construction est fréquemment utilisée dans la langue française et est considérée comme la forme “naturelle” de la phrase.

Voici quelques autres exemples de phrases à la voix active :

  • “Le chien aboie dans la cour.”
  • “Le professeur enseigne l’histoire.”
  • “Le jardinier plante des fleurs.”

Il est possible de transformer une phrase à la voix active en une phrase à la voix passive, dans laquelle le sujet subit l’action exprimée par le verbe au lieu de la réaliser. Par exemple, la phrase “Le chat mange la souris” peut être transformée en “La souris est mangée par le chat”. Dans cette construction, la souris est le sujet et est placée avant le verbe, tandis que le chat est introduit par le pronom “par” et est placé après le verbe. La voix passive est moins fréquemment utilisée que la voix active, mais elle peut être utile dans certaines situations, par exemple lorsqu’on veut mettre l’accent sur l’objet de l’action plutôt que sur le sujet qui la réalise.

Qu’est ce que la voix passive ? Elle focalise sur le verbe …

La voix passive est une forme de construction syntaxique dans laquelle le sujet de la phrase subit l’action exprimée par le verbe au lieu de la réaliser. Par exemple :

  • “La souris est mangée par le chat.” (La souris est le sujet et est mangée est le verbe. La souris subit l’action de manger.)

Dans la voix passive, le sujet est donc placé avant le verbe et est mis en relief, tandis que l’agent de l’action, c’est-à-dire le sujet qui réalise l’action, est introduit par le pronom “par” et est placé après le verbe.

Voici quelques autres exemples de phrases à la voix passive :

  • “La maison est construite par les ouvriers.”
  • “Le livre est écrit par l’auteur.”
  • “Le gâteau est préparé par la cuisinière.”

La voix passive est moins fréquemment utilisée que la voix active, mais elle peut être utile dans certaines situations, par exemple lorsqu’on veut mettre l’accent sur l’objet de l’action plutôt que sur le sujet qui la réalise. Il est également possible de transformer une phrase à la voix passive en une phrase à la voix active en inversant l’ordre des éléments de la phrase et en mettant l’agent de l’action en tête de la phrase. Par exemple, la phrase “La souris est mangée par le chat” peut être transformée en “Le chat mange la souris”.

Faut il utiliser la voix passive ou active ? …  Plutôt la voix active en écriture Web

Il n’y a pas de règle absolue quant à l’utilisation de la voix active ou passive. La décision dépend du contexte et de l’objectif de votre écrit.

Dans la plupart des cas, la voix active est considérée comme la forme “naturelle” de la phrase et est donc utilisée de manière plus fréquente que la voix passive. Elle permet de mettre l’accent sur le sujet de la phrase et sur l’action qu’il réalise, ce qui peut être particulièrement utile lorsque l’on veut donner de l’importance au sujet ou lorsque l’on veut rendre le texte plus concis et plus direct.

Par exemple, si vous voulez mettre en avant le rôle de votre entreprise dans la réalisation d’un projet, vous pourriez utiliser la voix active : “Notre entreprise a construit ce bâtiment en respectant les normes environnementales les plus strictes.”

D’autre part, la voix passive peut être utile lorsque l’on veut mettre l’accent sur l’objet de l’action plutôt que sur le sujet qui la réalise, ou lorsque l’on ne connaît pas ou que l’on ne souhaite pas mentionner l’agent de l’action. Elle peut également être utilisée pour rendre le texte plus formel ou plus impersonnel.

Par exemple, si vous voulez mettre en avant les caractéristiques d’un produit, vous pourriez utiliser la voix passive : “Ce produit est fabriqué à partir de matériaux de qualité supérieure et est testé rigoureusement avant sa mise sur le marché.”

En résumé, il n’y a pas de règle absolue quant à l’utilisation de la voix active ou passive, mais il est important de choisir la forme qui convient le mieux au contexte et à l’objectif de votre écrit.

Toutefois, rappelons que les internautes ont tendance à scanner des contenus web plus qu’à les lire. La voix active est plus adaptée que celle passive pour accrocher vos lecteurs.

Dans l’ouvrage Rédiger sans complexe ( que je vous recommande vivement ), l’autrice rappelle que la voix passive a des arguments à faire valoir. Elle permet d’éviter de nommer des responsables notamment. La voix passive renforce une forme de neutralité en détourant le regard du sujet vers le verbe. Cette neutralité sera accentuée par l’utilisation d’une forme impersonnelle. Il faut donc adapter notre communication écrire au contexte.

Retrouvez tous nos conseils et astuces rédactionnelles dans le Guide .. mis à jour quotidiennement.

error: Content is protected !!