Menu Fermer

Tendances pour 2020 en digital learning

5 Tendances 2020 en Digital Learning A découvrir

Tendances 2020 Digital Learning :  Avis d’expert de Noria LAROSE, Fondatrice de Nell & Associés, Membre du FFFOD (Forum des acteurs de la formation digitale), Membre du Comité d’Orientation des Usages et de la Technologie chez FUN MOOC.

Reforme de la formation professionnelle:  les principales tendances 2020 du Digital Learning

noria-larose

Alors, quelles sont les tendances pour 2020 en digital learning ?

Le blended learning

L’apprentissage hybride ou le blended learning allie les avantages du présentiel et du distanciel. On constate aujourd’hui que le blended-learning se généralise dans les offres de formation car il correspond à une forte demande des clients (les entreprises notamment) et qu’il permet de mobiliser les atouts pédagogiques de chaque modalité de formation. Le présentiel peut ainsi être positionné en amont et/ou en aval, selon le principe par exemple de la classe inversée ou les stagiaires ont d’abord accès à des ressources pédagogiques en ligne pour que les moments en présentiel soient davantage centrés sur les échanges et/ou la pratique. En poursuivant l’intégration du digital aux formations en salle, on dynamise le présentiel. Avec le micro learning, on peut proposer des sessions d’entraînement et de révision en distanciel : quiz formatifs gamifiés, obtention possible de badges numériques…

Le digital learning en situation de travail

Le poste de travail est LE lieu par excellence du développement des compétences ! Nous sommes donc convaincus que le digital learning va également être davantage intégré à la formation en situation de travail.

Il y a 3 ans, nous avons d’ailleurs initié avec l’INHNI, l’Institut National de l’Hygiène et du Nettoyage Industriel, l’organisme de formation de la branche Propreté, un des premiers dispositifs digitaux utilisés en Formation en situation de travail (FEST). Les résultats montrent que le digital est tout à fait adapté et permet de former rapidement une masse importante d’apprenants. Avec la vidéo, on peut ainsi travailler sur les gestes professionnels et améliorer les bonnes pratiques. Des activités interactives intuitives permettent aussi de valider la compréhension des protocoles et leur bonne application.

Cette modalité permet de répondre à l’attente croissante de formations opérationnelles et en lien avec les métiers. Et aussi au souhait d’ouvrir la formation digitale à des publics plus larges, en visant notamment des niveaux de formation plus diversifiés (notamment les salariés les moins qualifiés).

Le mobile learning

La plupart des salariés ou des étudiants sont équipés de smartphones. Il est donc pertinent de proposer des formations courtes sur mobile pour les aider à mémoriser ou réviser des connaissances. Il s’agit de consulter des contenus courts (à partir du scan d’un QRcode notamment) et de quiz, mais tout cela dans un environnement de plus en plus gamifié et interconnecté.

Le e-tutorat ou accompagnement humain et le social learning

Tout le monde en est maintenant convaincu : la formation à distance requiert un accompagnement humain et des échanges ! Le temps de la relation top-down du formateur vers l’apprenant par le biais de la communication à sens unique est désormais révolu. Il est donc essentiel d’intégrer cette dimension sociale aussi dans les formations. Que faut-il faire au préalable ? Définir une stratégie de lancement et d’animation de communautés, former et mobiliser une équipe de formateurs à distance, d’experts, de e-tuteurs ou de relais au sein de la communauté apprenante.

La voix

Le pouvoir d’évocation de la voix n’est plus à démontrer. La popularité de Siri ou de Cortana incite à réfléchir à l’usage qui pourrait en être fait en formation. Des expérimentations sont en cours et certaines plateformes commencent même à introduire des assistants vocaux intelligents ou des chatbots compatibles avec le Machine Learning. Une technologie prometteuse qui pourrait permettre d’accélérer le développement du social learning et de l’individualisation des formations. Quand pourrons-nous nous entraîner pour une épreuve orale ou travailler un argumentaire commercial avec notre assistant vocal ? Très bientôt…

Notez l'article
Votre score de lecture
[Total: 1 Average: 5]

The following two tabs change content below.
Avatar
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.