Le Guide ultime pour réaliser un SWOT à impact

analyse SWOT

Le Guide ultime pour réaliser un SWOT à impact

Notez l'article
Votre score de lecture
[Total: 0 Average: 0]

Un SWOT ( ou MOFF en français ) est une analyse de la situation d’une entreprise ou d’un projet, qui permet d’identifier ses forces, ses faiblesses, ses opportunités et ses menaces.

Pour commencer, voici les 6 étapes pour réaliser une analyse SWOT pertinente et efficace.

Définir l’objectif et cadre de l’analyse : avant de commencer, il est important de préciser ce que vous souhaitez accomplir avec l’analyse SWOT. Dans le cadre d’un SIRH, une analyse SWOT aura du sens pour une analyse fine des impacts sur l’organisation.

Identifier les forces de l’entreprise/projet en interne : listez les points forts de l’entreprise/projet, par exemple sa notoriété, ses compétences clés, ses ressources financières solides, etc. L’analyse des forces comme des faiblesses se limite à l’environnement interne.

Identifier les faiblesses de l’entreprise/projet en interne : listez les points faibles de l’entreprise/projet, tels que la faible qualité des produits ou services, une organisation interne inefficace, un manque de ressources financières, etc. Chaque entreprise a ses faiblesses.

Identifier les opportunités de l’environnement externe : identifiez les tendances ou les événements externes qui pourraient être bénéfiques pour l’entreprise/projet, tels que l’augmentation de la demande pour un produit ou service similaire, une nouvelle technologie ou un changement de réglementation. Il peut y avoir un impact RH d’opportunités

Identifier les menaces de l’environnement externe: identifiez les tendances ou les événements externes qui pourraient nuire à l’entreprise/projet, tels que la concurrence accrue, une économie en ralentissement, des changements réglementaires négatifs, etc.

Synthèse de l’analyse SWOT: Analysez les résultats de votre SWOT afin d’exploiter les forces et les opportunités de l’entreprise/projet tout en tenant compte des faiblesses et des menaces de l’environnement externe.

L’analyse SWOT en tant qu’outil d’analyse de situation n’est pas exempt de tout reproche et manque parfois de finesse d’analyse. Il doit être combinée avec d’autres méthodes d’analyse ( comme PESTEL) pour une prise de décision bien informée. Une analyse SWOT est le point de départ d’un souhait de digitalisation des pratiques RH.

analyse SWOT

Pour faire un SWOT, quelles sont les questions à se poser pour identifier les forces d’une entreprise ?

  1. Quels sont les avantages concurrentiels de l’entreprise ?
  2. Qu’est-ce qui la différencie des autres entreprises du même secteur ?
  3. Quels sont les produits ou services qui ont le plus de succès ?
  4. Quelles sont les compétences clés de l’entreprise pour fournir ces produits ou services ? Ont-ils une expertise particulière ou des qualifications spécifiques ?
  5. Quels sont les actifs de l’entreprise, tels que les marques, les brevets, les technologies, les ressources financières, les ressources humaines qualifiées, les équipements, les infrastructures, etc. ?
  6. Quelle est la réputation de l’entreprise auprès de ses clients, fournisseurs, partenaires et investisseurs ?
  7. Quelle est la taille et l’étendue de l’entreprise ? Est-elle présente dans plusieurs régions ou pays ?
  8. Quelle est la culture d’entreprise ? Est-ce que cela encourage l’innovation, la collaboration, l’engagement des employés, etc. ?

Ces questions peuvent aider à identifier les forces de l’entreprise et à les intégrer dans l’analyse SWOT globale. Il est important de noter que les forces peuvent varier en fonction de l’entreprise, de son secteur et de son marché. D’un point de vue RH, l’entreprise peut connaitre une phase forte de croissance et de Business. Avec un SIRH ou des logiciels RH adaptés à sa situation, les outils peuvent renforcer l’attractivité de celle ci sur les différents marchés.

Pour réaliser un SWOT, quelles sont les questions à se poser pour identifier les faiblesses d’une entreprise ?

  1. Quels sont les problèmes récurrents auxquels l’entreprise est confrontée, tels que des retards de production, des coûts élevés, des délais de livraison importants, etc. ?
  2. Quels sont les produits ou services qui ont des taux de retour élevés ou des critiques négatives de la part des clients ?
  3. Quels sont les processus internes qui sont inefficaces ou nécessitent une amélioration, tels que la GRH ou la planification ?
  4. Quelle est la qualité des produits ou services de l’entreprise ? Les produits répondent-ils aux normes de qualité de l’industrie ?
  5. Quelle est la situation financière de l’entreprise ? Est-ce qu’elle a des dettes importantes, un niveau de liquidité faible ou des problèmes de trésorerie ?
  6. Quelle est la réputation de l’entreprise auprès de ses clients, fournisseurs, partenaires et investisseurs ?
  7. Quelles sont les compétences clés qui manquent dans l’entreprise ?
  8. Existe-t-il un manque de compétences techniques ou de connaissances dans un domaine spécifique ?

Pour réaliser un SWOT, ces questions peuvent aider à identifier les faiblesses de l’entreprise et à les intégrer dans l’analyse SWOT globale. Il est important de noter que les faiblesses peuvent varier en fonction de l’entreprise, de son secteur et de son marché. D’un point de vue RH, les faiblesses internes peuvent se traduire par une organisation inadaptées avec une efficacité moindre des processus RH.

Pour réaliser un SWOT, quelles sont les questions à se poser pour identifier les opportunités d’une entreprise ?

  1. Quels sont les changements sur le marché qui pourraient profiter à l’entreprise, tels que des évolutions de la réglementation, des innovations technologiques, des changements de mode de vie ou des tendances émergentes ?
  2. Y a-t-il des opportunités d’expansion géographique pour l’entreprise, soit à l’intérieur de son marché actuel, soit à l’étranger ?
  3. Existe-t-il des niches de marché que l’entreprise pourrait exploiter, tels que des segments de clientèle spécifiques ou des produits de niche ?
  4. Y a-t-il des partenariats potentiels avec d’autres entreprises qui pourraient renforcer les activités de l’entreprise ?
  5. Quelles sont les opportunités de croissance pour l’entreprise, telles que l’élargissement de la gamme de produits, la diversification de l’offre, l’amélioration de la qualité, l’augmentation de la capacité de production, etc. ?
  6. Quelles sont les tendances démographiques ou économiques qui pourraient profiter à l’entreprise, telles que l’augmentation de la demande, l’augmentation du pouvoir d’achat, etc. ?
  7. Quels sont les besoins des clients qui ne sont pas satisfaits par les concurrents actuels et qui pourraient être comblés par l’entreprise ?

Ces questions peuvent aider à identifier les opportunités de l’entreprise et à les intégrer dans l’analyse SWOT globale. Il est important de noter que les opportunités peuvent varier en fonction de l’entreprise, de son secteur et de son marché. D’un point de vue RH, les opportunités sont le recours à des logiciels RH permettant une meilleure efficacité dans la réalisation des processus RH. Une plus grande fluidité, une meilleure décentralisation des outils RH sont un plus en matière d’expérience collaborateur et une garantie d’un meilleur engagement collaborateur. Toutes les solutions permettant de valoriser les compétences clés en interne avec un SIRH flexible et ouvert sont des opportunités d’une fonction RH réellement Business Partner.

Pour réaliser un SWOT, quelles sont les questions à se poser pour identifier les menaces d’une entreprise ?

  1. Qui sont les principaux concurrents de l’entreprise et comment se comparent-ils en termes de taille, de part de marché, de portée géographique et d’offre de produits ou de services ?
  2. Quels sont les risques associés à l’industrie ou au marché dans lequel l’entreprise opère, tels que les fluctuations des prix, les changements de réglementation, les interruptions de la chaîne d’approvisionnement, les risques environnementaux, etc. ?
  3. Quels sont les obstacles à la croissance de l’entreprise, tels que la saturation du marché, la concurrence intense, les coûts élevés, la pénurie de main-d’œuvre qualifiée, etc. ?
  4. Quels sont les risques financiers associés à l’entreprise, tels que l’augmentation des coûts de production, l’augmentation des taux d’intérêt, les fluctuations des taux de change, etc. ?
  5. Quels sont les risques pour la réputation de l’entreprise, tels que les plaintes des clients, les scandales, les retours de produits, les problèmes de qualité, etc. ?
  6. Y a-t-il des menaces de substitution, c’est-à-dire des produits ou des services similaires qui pourraient remplacer ceux de l’entreprise ?
  7. Quelles sont les tendances démographiques ou économiques qui pourraient affecter négativement l’entreprise, telles que le vieillissement de la population, la diminution du pouvoir d’achat, etc. ?

Ces questions peuvent aider à identifier les menaces de l’entreprise et à les intégrer dans l’analyse SWOT globale. Il est important de noter que les menaces peuvent varier en fonction de l’entreprise, de son secteur et de son marché. D’un point de vue RH, les menaces sont l’envers du décor des opportunités quand l’entreprise ne tient pas compte des nouvelles tendances en matière de travail ( flexibilité, télétravail). Y a t-il par ailleurs un risque d’uberisation par exemple ? L’entreprise tient – elle compte du digital et de ses technologies dans sa manière d’inventer le Futur of Work ? Est elle à la page sur le plan des compétences ?

 

error: Content is protected !!