Derniers articles

La veille : un levier d’agilité stratégique pour les banques 100 outils pour faire votre Veille dans les RH Lexique du Business
Notez l'article
Votre score de lecture
[Total: Average: ]

Lexique du Business … De « ballpark figure » à « eat your own dog food » : Babbel présente son glossaire pour comprendre le jargon professionnel anglais propre au Business.

Maîtriser une langue étrangère est aujourd’hui plus que jamais essentiel pour booster sa carrière, élargir ses horizons professionnels et créer des opportunités qui pourraient transformer une vie. De plus en plus présentes à l’international, les entreprises accordent une importance croissante à la connaissance de langues étrangères, et surtout de l’anglais, langue des affaires par excellence.

Toutefois, malgré une bonne maîtrise de l’anglais, les locuteurs non-initiés ont parfois du mal à saisir certaines expressions courantes dans les salles de réunions. Pour donner un coup de pouce, Geneviève Sabin, en charge des cours d’Anglais des affaires au sein de l’équipe Didactique de Babbel, application premium pour une pratique avec assurance au quotidien, a créé un glossaire permettant de déchiffrer le business jargon. Rien de tel pour comprendre et impressionner ses clients et collègues internationaux !

Malgré son utilité, Geneviève recommande néanmoins de ne pas abuser du business jargon. « L’important, c’est avant tout le contenu de vos propos. Cela ne sert à rien d’utiliser des expressions typiques de l’anglais des affaires si elles sont dénuées de sens ou ne s’adaptent pas au contexte. Il ne faut également jamais utiliser ce type d’expressions pour rabaisser ou exclure un collègue qui ne maîtrise pas la langue. »

….

Les 13 “must-have” des expressions idiomatiques à connaître pour briller devant ses collaborateurs

Dans un contexte international, tout dirigeant, manager ou collaborateur se doit de connaître le jargon des affaires en anglais. Et celui-ci compte un certain nombre de locutions insolites, que sont les expressions idiomatiques. Leur maîtrise aide à doper son leadership lors de visio-conférence, en présentiel comme à distance. Et bien que difficiles à saisir lorsque l’on débute l’apprentissage d’une langue, elles sont pourtant importantes à saisir, au risque de constituer une barrière au niveau du langage et surtout de la compréhension. Elles donnent du relief aux mots et permettent d’asseoir ses idées ou ses opinions.

Babbel, l’application premium d’apprentissage des langues pour une pratique avec assurance au quotidien, liste les expressions idiomatiques anglaises que tout le monde doit connaître pour briller dans le monde du travail.

A

All hands on deck

Tout comme l’expression française tout le monde sur le pont, all hands on deck (littéralement toutes les mains sur le pont) est issue du monde maritime et s’emploie pour demander à l’ensemble des collaborateurs de mettre la main à la pâte et de participer à une tâche.

B

Ballpark figure et back of the envelope

Ces deux expressions ont le même sens et désignent toutes deux une estimation approximative. La première, issue du monde du baseball, est souvent utilisée par les comptables, les vendeurs et autres professionnels pour introduire un chiffre incertain et donner un ordre d’idée. Par exemple, un agent de change peut utiliser une ballpark figure pour estimer les bénéfices que pourraient faire un client. Quant à l’expression back of the envelope, elle décrit un calcul approximatif, effectué sur un bout de papier, sur une serviette ou, littéralement, au dos d’une enveloppe.

Blue sky thinking

Cette expression signifie avoir des idées créatives sans limites d’ordre pratique, sans contraintes matérielles. Toutefois, il ne faut pas la confondre avec l’expression “Pie in the sky” qui désigne une pensée idéaliste et irréalisable.

(To) boil the ocean

Proche de l’expression française déplacer des montagnes, to boil the ocean, signifie faire l’impossible. Signifiant littéralement faire bouillir l’océan, elle s’utilise lorsque des objectifs apparemment impossibles sont fixés ou lorsque quelqu’un se perd dans les détails, et met ainsi en péril l’avancement d’un projet.

C

Cash-cow

Il s’agit ici d’une métaphore d’une vache laitière, qui produit du lait tout au long de sa vie et ne nécessite que peu ou pas d’entretien. Dans le jargon des affaires, il s’agit là d’une entreprise qui ne nécessite pas non plus beaucoup d’entretien. Autrement dit qui génère un rendement régulier de profits qui dépassent de loin les dépenses en espèces nécessaires pour l’acquérir ou la lancer. Cela fait écho aux investissements à faible risque et à rendement élevé.

Closing the loop

Littéralement, “Clore la boucle” signifie que la personne qui a donné l’instruction reçoit un rapport sur le résultat. L’instruction est diffusée, les choses sont faites, et un rapport revient à la personne qui a donné l’instruction.

D

(To) drill down

To drill down, littéralement creuser ou forer, signifie effectuer une analyse profonde pour identifier l’origine d’un problème ou, en d’autres termes, explorer en détail.

E

Elevator pitch ou elevator speech

Littéralement discours d’ascenseur, l’expression elevator pitch et sa variante elevator speech, fait référence à la présentation concise d’un projet ou d’une idée, et dont la durée ne dépasse typiquement pas celle d’un trajet en ascenseur. Ainsi, les entrepreneurs ou créateurs de start-up ont souvent besoin d’un elevator speech pour présenter leurs entreprises à des investisseurs potentiels lors de conférences et autres événements professionnels.

G

To get your ducks in a row

Traduit mot à mot, cela signifie “disposer ses canards en rang”. Utilisée dans un contexte professionnel, elle correspond au fait de préparer toutes les étapes d’un projet pour qu’il puisse passer à la phase suivante sans encombre. ”Managers get ducks in row” signifie que les managers prennent les choses en main.

To go the extra mile

Traduite littéralement, là encore cette expression ne veut rien dire. En Français, nous disons “faire un effort supplémentaire”. Cette expression signifie qu’il faut s’efforcer et faire tout son possible pour accomplir quelque chose, en consacrant plus de temps et d’efforts que nécessaire. Elle est souvent demandée par les plus hauts niveaux de l’entreprise pour encourager les employés à donner le meilleur d’eux-mêmes et à faire tout leur possible pour la réussite du projet et de l’entreprise.

H

Hit the ground running

Cette expression est généralement utilisée comme compliment. Littéralement frapper le sol en courant, elle est l’équivalent de l’expression française démarrer sur les chapeaux de roue. Elle ne s’utilise ainsi pas uniquement pour féliciter de nouveaux collaborateurs, mais aussi pour décrire tout nouveau projet ayant démarré avec succès et enthousiasme.

Helicopter view

Cette expression courante désigne la vision d’ensemble généralement attendue d’un PDG, d’un cadre ou encore d’un responsable de projet. Une « vue d’hélicoptère » désigne donc une vision globale sur une entreprise ou un projet. Celle-ci, nécessaire à celui qui voudrait signaler des problèmes ou déléguer les tâches les plus urgentes à ses proches collaborateurs, permet aussi de se concentrer sur le développement d’une stratégie à long terme.

L

Let’s touch base

To touch base, littéralement toucher base, est une expression empruntée au monde du baseball et signifie (re)prendre contact avec quelqu’un, par exemple un client.

Let’s take this offline

Cette expression est généralement employée lorsque quelqu’un fait un commentaire peu ou pas pertinent lors d’une réunion. Elle indique tout particulièrement que le sujet devrait être discuté à une autre occasion ou dans un autre contexte.

Let’s play it by ear

L’expression let’s play it by ear signifie gérer une situation au fur et à mesure de son développement, sans suivre un plan préétabli. Il s’agit de l’équivalent de voir ou décider le moment venu. Let’s play it by ear provient du monde de la musique et fait référence au fait d’improviser, sans suivre une partition.

A long shot

Mot à mot, cela se traduit par “un long coup”. L’expression est utilisée pour désigner une éventualité qui a peu de chance de se produire ou qui a peu de chance de réussir. Elle est normalement utilisée par les gestionnaires de projets, pour parler d’initiatives ambitieuses, exigeantes en termes de durée et de mise en œuvre. En Français, cela pourrait se traduire par “un coup de pouce”.

M

(To) move the needle

On dit de quelque chose qu’il moves the needle, littéralement bouge l’aiguille, lorsqu’il fait la différence ou provoque de grands changements. Il s’agit là d’une expression souvent employée dans les domaines du marketing, de la vente et des finances. On l’utilise par exemple lorsqu’un produit booste les ventes et le chiffre d’affaire d’une société.

P

(To) pick the low hanging fruit

Cette expression se traduit mot à mot par “cueillir le fruit a porté de main”. Elle correspond au fait de privilégier l’option la plus simple (souvent la meilleure) pour accomplir quelque chose. Par exemple lorsque l’on résout sans difficulté un bug qui pollue son application, ou que l’on conclut facilement une vente.

Un exemple d’utilisation : “Banks should focus on closing suitable transactions, pick the low hanging fruit and start to develop a track record”, qui signifie “les banques devraient se concentrer sur les transactions appropriées, cueillir le fruit le plus mûr et commencer à développer un historique”.

(To) ping

“To Ping” est une façon générale de dire que l’on va contacter quelqu’un : “I’ll ping you later about that sales pitch”. Traduit en Français mot à mot, cela ne veut rien dire.

(To) play phone tag

Cette expression fait référence à la situation dans laquelle deux personnes essaient à tour de rôle, mais en vain, de se joindre au téléphone.

« We’ve been playing phone tag » est aussi une manière indirecte de dire « je sais que vous avez évité mes appels, mais je reste poli et ne vous en tiens pas rigueur ».

R

(To) run something up the flagpole

Il s’agit ici d’expérimenter quelque chose de nouveau, faire un test pilote, par exemple sur un groupe de cobayes, et observer les résultats.

S

(To) stay on top of work or a project

Soit “rester en haut du travail ou du projet”. “To stay on top of work” signifie se tenir au courant du travail ou d’un projet, tout contrôler et se tenir toujours à jour. En bref, cela signifie avoir le plein contrôle de la situation et ne pas laisser le travail s’accumuler.

T

(To) think outside the box

L’expression “think outside the box” est l’équivalent en anglais de “sortir des sentiers battus”. Cette expression est largement utilisée dans les contextes commerciaux internationaux, notamment par les cadres et les dirigeants qui veulent motiver les employés à sortir des schémas/cadres mentaux conventionnels et contraignants, et à adopter à la place une nouvelle perspective pour trouver des solutions créatives et uniques.

W

(To) wrap one’s head around something

Traduit littéralement par “s’envelopper la tête autour de quelque chose”, cela signifie se plonger dans un sujet pour essayer de bien le comprendre, réfléchir sérieusement et en profondeur. Cette expression est synonyme d’une intense concentration.

Des expressions quasi indéchiffrables

Le jargon de l’anglais des affaires compte également une série d’expressions insolites, dont le sens échappe parfois même aux locuteurs natifs ! Il s’agit par exemple de we have to punch the puppy (littéralement nous devons cogner le chiot), qui désigne le fait de faire quelque chose de désagréable pour le bien de l’entreprise, ou encore de putting socks on an octopus (littéralement mettre des chaussettes à un poulpe), que l’on pourrait traduire par tenter l’impossible. L’expression flogging a dead horse, littéralement flageller un cheval mort, décrit quant à elle le fait de perdre son temps en s’obstinant contre vents et marées. Enfin, to eat your own dog food, littéralement manger la nourriture de son propre chien, signifie promouvoir son propre produit en l’utilisant soi-même. Cette expression s’emploie par exemple lorsque des gestionnaires de portefeuilles investissent leur argent dans les mêmes actions que leurs actionnaires.

Les cours d’Anglais des affaires de Babbel vous préparent aux principales situations professionnelles grâce à des leçons telles que « Au téléphone », « Négociations », « Voyages d’affaires ». Vous trouverez également des cours comme « Informatique et moyens de communication », « Logistique et transport de marchandises » ou le dernier venu « Produits et processus pharmaceutiques » qui vous permettront d’acquérir le vocabulaire spécifique à certains secteurs d’activité.

Sources du lexique du Business

error: Content is protected !!