Transport et logistique : comment STEF optimise sa stratégie de veille avec KB Suite

Notez l'article
Votre score de lecture
[Total: Average: ]

Pure player de la supply chain alimentaire, STEF a opté pour KB Suite en 2019, la solution de veille stratégique de KB Crawl SAS. Chronique d’un déploiement réussi d’une cellule de veille.

 Le rôle de la veille chez STEF

 Leader européen des services de transport et de logistique sous température contrôlée (-25°C à +15°C), le Groupe STEF a pour mission d’approvisionner les populations en produits alimentaires depuis plus de 100 ans. Présent dans 8 pays européens, STEF compte 19 000 collaborateurs répartis sur 250 sites et a réalisé un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros en 2020.

Face à l’évolution récente des modes de consommation et à la transformation des canaux de distribution, STEF œuvre pour proposer une supply chain agile et connectée, adaptée aux nouveaux besoins de ses clients, qu’il s’agisse d’industriels, de restaurateurs ou de distributeurs. Ses solutions doivent s’inscrire dans le respect des enjeux environnementaux, sociaux et sociétaux et prendre en compte les évolutions réglementaires.

Dans cet environnement mouvant, le rôle quotidien de la cellule de veille est de rester à l’affût des changements extérieurs à l’entreprise susceptibles de l’impacter et d’attirer l’attention sur ces transformations. Historiquement chez STEF, cette veille marché est rattachée aux fonctions marketing et destinée aux fonctions commerciales, supports et décisionnelles de l’entreprise.

Une solution qui doit répondre à de nouveaux besoins

 En 2019, STEF entame une refonte de son système de veille et décide de l’internaliser. Une enquête réalisée auprès des collaborateurs, lecteurs comme veilleurs, aide à déterminer les fonctionnalités attendues. Il en ressort que le futur outil doit permettre de consulter l’information en mobilité, sur Smartphone notamment. La possibilité de réaliser une veille autonome et différenciée par pays, est également indispensable. En outre, les axes de veille sont multisectoriels, portant aussi bien sur l’agroalimentaire que la supply chain, et peuvent évoluer rapidement avec la conjoncture.

Il faut donc un outil agile, multilingue et modulaire, relativement intuitif pour faciliter son adoption.  D’un point de vue technique, il ne faut pas être contraint par un bouquet de sources pré-paramétrées.  Après étude du marché, STEF choisit KB Suite.

Le déploiement de KB Crawl Suite chez STEF 

 Pour valider ce choix, un PoC[1] de trois mois est lancé fin septembre 2019. La forte implication des équipes de STEF et de KB Crawl pour parvenir à un résultat concluant en un temps record, conduit à la contractualisation de la solution pour deux ans à la fin de l’année 2019. S’en suivent quatre mois de configuration technique de l’outil pour un déploiement prévu au printemps 2020.

Hasard du calendrier, le confinement intervient à cette période. Contre toutes attentes, il se révèle être un formidable accélérateur. D’une part, il offre de la disponibilité pour mobiliser les énergies de la cellule de veille juste avant le lancement. D’autre part, le caractère inédit de cette situation et ses conséquences comme la désorganisation des circuits de distribution alimentaire, renforcent le besoin d’information et de compréhension des collaborateurs. L’initiative est donc très bien accueillie.

Presque deux ans plus tard, le projet se poursuit et sert désormais d’autres directions comme la Direction de l’innovation. Un sondage auprès des lecteurs affiche 96% d’opinions favorables ce qui a conduit au renouvellement du contrat.

( mot clé cellule de veille )