YBORDER lève 700 k€ auprès de ISAI

YBORDER lève 700 k€ auprès de ISAI
5 (100%) 1 vote

Fondée en janvier 2015 par deux professionnels spécialistes du recrutement dans les métiers « tech », une chasseuse de tête, et un développeur, la plateforme de recrutement utilisera ces fonds pour accélérer son expansion géographique et muscler son effectif.

YBorder, qu’est-ce que c’est ?

YBorder est une plateforme qui met en relation les « talent acquisition managers » de société « tech » avec les meilleurs candidats à travers le monde. A partir de sa plateforme (ou via des ATS partenaires comme Greenhouse, SmartRecruiters ou Workable), YBorder récupère les « job descriptions » des entreprises. La technologie YBorder permet ensuite de faire le matching entre entreprises et candidats.

Forts de leur expérience de dirigeants d’un cabinet de recrutement « tech » pendant 8 ans, les fondateurs Jean-Noël Houdu et Baptiste Vavdin ont créé YBorder, accompagnés de Maya Noël (Head of Product) et Jérémy Dubois (CTO).

Cette levée de fonds de 700 000 euros avec le Seed Club ISAI va permettre à YBorder de doubler ses effectifs, étendre et renforcer sa couverture géographique (Europe & Canada) et démontrer que le recrutement « sans frontière » de « tech talents » peut être grandement facilité et accéléré via sa plateforme.

Une plateforme sélective à dimension internationale 

Le succès de la plateforme réside dans l’importance portée à la fois à la qualité de la qualification des candidats et à la sélection des entreprises recruteuses. Pour pallier la difficulté de trouver le candidat ou le poste idéal au niveau local, YBorder permet une mise en relation à dimension internationale entre entreprises et candidats ouverts à la mobilité.

Comptant déjà des clients renommés – Zendesk, Le Bon Coin, Shopify, N26 ou encore Typeform – YBorder permet aux entreprises inscrites sur sa plateforme de centraliser le sourcing de talents « tech » qualifiés. YBorder agit comme intermédiaire entre les sociétés, en relation avec un interlocuteur unique, et les cabinets de recrutement à travers le monde.

La plateforme n’applique pas de droits d’inscription, mais se rémunère à travers une commission de 12% du salaire annuel versée par les entreprises ayant recruté via ce service. La majorité de cette commission est ensuite reversée au cabinet qui a recommandé le candidat sélectionné.

De nouvelles opportunités pour les cabinets de recrutement

“Quand j’étais chasseuse de têtes et qu’un client me mandatait sur un poste je lui présentais en moyenne 3 candidats pour qu’au final un seul soit recruté. Compte tenu du travail fourni et de la difficulté pour trouver les 2 autres je me suis toujours demandée comment faire pour être sûre qu’ils trouvent eux aussi un poste grâce à moi?” raconte Maya Noël, co-fondatrice et responsable produit.

Pour les candidats des cabinets qui n’auraient pas été sélectionnés, la plateforme apporte de nouvelles opportunités : les 50 cabinets de recrutement locaux et internationaux déjà partenaires peuvent recommander le profil de leurs candidats qualifiés à YBorder sur les opportunités locales ou internationales disponibles.

Des offres qui correspondent aux attentes des candidats

Du côté des candidats, YBorder représente une nouvelle vitrine pour leur profil. Très sélective, la plateforme apporte une réelle valeur ajoutée aux candidats. Ces derniers n’ont pas directement accès aux annonces des entreprises partenaires, mais reçoivent simplement une alerte lorsqu’une entreprise souhaite entrer en contact avec eux. Un profil devient visible par un recruteur seulement si le poste et la localisation géographique de l’entreprise correspondent aux attentes du candidat.

Les talents « tech » ne perdent donc pas de temps avec des offres non pertinentes.

Simon, développeur iOS, a ainsi trouvé un poste au Canada en à peine 2 semaines : « J’étais en contact avec un cabinet de recrutement français. Je lui expliquais que je recherchais un poste au Canada. Étant partenaire de YBorder le cabinet m’a recommandé sur la plateforme et a appuyé ma candidature. 24h après être devenu visible sur YBorder, 3 entreprises basées à Montréal m’avaient déjà contacté… »

“La valeur ajoutée de YBorder est qu’ils ont instauré un modèle profitable pour tous : candidats, entreprises et cabinets de recrutement. Nous sommes ravis de les accompagner dans le déploiement de leur plateforme.» conclut Cédric Barbier, investisseur et fondateur des lesjeudis.com qui rejoint le board de YBorder tout comme Frédéric Montagnon autre coinvestisseur et souscripteur ISAI.

 

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Derniers articles paruniversityrh (voir tous)