Une plateforme de prêt de collaborateurs dans le contrôle technique

Une plateforme de prêt de collaborateurs dans le contrôle technique
5 (100%) 1 vote

autosecuriteLes réseaux Sécuritest et Auto Sécurité lancent “Mon Contrôleur”

Depuis 3 ans, les réseaux Sécuritest et Auto Sécurité (Groupe SGS), leaders français du contrôle technique, réfléchissaient à une solution de mise à disposition de personnel afin de pallier aux besoins non pourvus des centres affiliés (pic d’activité, remplacement, etc.). Dans un secteur qui peine toujours à recruter, la nouvelle plateforme de prêt de contrôleurs techniques entre affiliés des deux réseaux, vise à apporter une solution innovante en termes d’organisation de travail et de flexibilité. Dénommée “Mon Contrôleur”, elle vient d’être lancée.

Un travail collaboratif de 6 mois entre tous les services impliqués des réseaux (comptabilité, RH-juridique, qualité-technique, informatique, marketing) a été nécessaire pour créer cet outil satisfaisant toutes les exigences réglementaires, juridiques et sociales du droit français. Un outil simple, efficace et économique, qui vise non pas à recruter du personnel en CDI ou en CDD mais à mettre en relation les affiliés afin de pallier à un besoin ponctuel de ressources. “Cette plateforme répond à une vraie demande du terrain. A l’ouverture, nous affichons déjà une trentaine d’annonces. Nous estimons que 10 à 15% de nos affiliés vont rapidement devenir familier du service” se réjouit Sophie Ribardière, responsable du projet.

 

securitestDès maintenant, les 2000 centres Sécuritest et Auto Sécurité peuvent se connecter sur cette plaforme web (soit directement par l’intranet du réseau, soit via Internet sur www.moncontroleur.sgs.com). Ils emploient 3800 contrôleurs techniques au quotidien. Beaucoup sont face à des besoins ponctuels, souvent impossibles à anticiper, d’autres hésitent à franchir le cap d’une nouvelle embauche. Cette solution va sécuriser leur gestion en ajustant leurs charges.

Comment ça marche ?

Baptisée “Mon Contrôleur”, la plateforme permet, à un gérant de centre, d’inscrire les contrôleurs volontaires en précisant leurs profils, qualifications, zones et dates d’intervention souhaitées, etc. En cas de besoin (d’une demi journée à plusieurs semaines), chaque affilié peut poster une annonce et/ou consulter les fiches de contrôleurs remplaçants. Les protagonistes intéressés se mettent en relation directe. Une convention tripartite et un devis (modèles fournis par les réseaux) sont signés. Pour être conforme avec la réglementation, la mise à disposition de personnel ne doit pas permettre de dégager une marge (mais seulement d’assumer la charge salariale).

Des avantages pour l’employeur comme pour le salarié

Grâce à cet outil, le gérant de centre de contrôle technique ajuste mieux ses charges en fonction de son activité. Il peut maintenir son chiffre d’affaires au niveau de sa demande clients, bénéficier d’une personne déjà formée et motivée, et mieux évaluer si à terme une embauche définitive est justifiée. Pour le contrôleur (toujours volontaire), c’est aussi l’opportunité de changer d’environnement (en abordant des profils de clientèle différents), de renforcer ses compétences techniques avec l’utilisation de nouveaux matériels et d’être au contact de nouvelles équipes.

Une nouvelle approche du travail ?

Pour Martine Houlière, PDG de Sécuritest “Il est vrai que le monde du travail évolue en permanence. Pour s’adapter aux contraintes des marchés, de plus en plus de sites spécialisés, proposant du travail à temps partagé ou du prêt de salariés, se développent. Aussi, à l’aube d’une réforme du code du travail annoncée comme profonde, cette initiative est prête à servir d’exemple pour inscrire le contrôle technique dans une nouvelle approche du travail”.

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Auteur de l’article : universityrh

Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire