Visuels

Pour conquérir la génération Y, basez votre stratégie de communication sur des supports visuels !

Pour conquérir la génération Y, basez votre stratégie de communication sur des supports visuels !
5 (100%) 1 vote

VisuelVisuel - couleurs
stux / Pixabay

Selon une étude de TechSmith, une communication qui ne serait pas basée sur des supports visuels n’a aucune chance de toucher sa cible

Le 30 mai 2018, à Paris – De nombreuses entreprises éprouvent quelques difficultés à communiquer auprès des membres de la génération Y, qui représente désormais une large proportion des travailleurs actifs. Des difficultés synonymes de baisse de moral et de productivité…

Selon une recherche publiée par la société TechSmith : Vous ne parvenez pas à communiquer avec vos collaborateurs plus jeunes (et voilà comment faire)

Vous ne parvenez pas à communiquer avec vos collaborateurs plus jeunes (et voilà comment faire)

Les membres de la génération Y sont deux fois plus nombreux à avoir recours à des méthodes de communication visuelle dans le cadre de leur travail que les « baby-boomers ».
Les entreprises ne sont pas à la hauteur : 44 % des membres de la génération Y estiment que les communications de leur entreprise sont dépassées.
Des recherches scientifiques récentes révèlent que les communications qui ne prennent pas en compte le visuel menacent la productivité et l’implication des collaborateurs -cela concerne les travailleurs de tous âges, pas seulement pour les membres de la génération Y.

________________________________________________________________________

L’étude, qui a été menée auprès de 4 500 collaborateurs dans six pays, révèle que les jeunes actifs préfèrent les communications basées sur des supports visuels : captures d’écran, double écran, images, gifs et courtes vidéos. En comparaison avec les « baby-boomers », ils sont deux fois plus nombreux à utiliser des images et des vidéos pour communiquer en dehors du travail (58 % pour les membres de la génération Y contre 28 % seulement pour les actifs plus âgés). Et logiquement, ils sont deux fois plus nombreux à souhaiter davantage de communications visuelles dans le cadre de leur travail (43 % contre seulement 19 %).

« Les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram, sur lesquels l’engagement dépend en grande partie des contenus visuels et qui sont majoritairement utilisés en dehors des heures de bureau, illustrent cette tendance à communiquer par des images et des photos, commente Wendy Hamilton, PDG de TechSmith. De plus, il est évident que le recours à des supports visuels dans le cadre du travail facilite la transmission d’un message clair et concis. Les membres de la génération Y constituent désormais une large partie des actifs au sein des entreprises : il est donc capital pour les dirigeants de prendre conscience qu’une évolution est nécessaire, et qu’ils doivent s’adapter à cette nouvelle cible avide d’images et de vidéos. »

TechSmithSelon l’étude de TechSmith, 47% des collaborateurs déplorent que leur entreprise ne s’appuie que sur des contenus textuels (et notamment les mails) pour les communications internes. 44% affirment même que la stratégie de communication de leur employeur est dépassée.

D’autres chiffres clés confirment cette attente :

  • 67% des membres de la génération Y souhaitent davantage de supports visuels.
  • 60% souhaitent travailler avec des outils vidéo.
  • 50% aimeraient plus de vidéos courtes.
  • 49% veulent voir plus de GIFs utilisés sur le lieu de travail.

L’étude indique enfin que les stratégies de communication désuètes ont des conséquences négatives sur la motivation et le moral des collaborateurs. Bien qu’ils aient passé moins d’années au sein de la population active, la génération Y est davantage susceptible de se sentir démotivée par de mauvaises communications d’entreprise : c’est déjà le cas pour 43 % d’entre eux, contre 35% pour les membres de la génération X, et 27% pour les « baby-boomers ». L’ajout de contenu visuel à la communication de l’entreprise peut rebuter les dirigeants, surtout pour ceux qui n’ont aucune expérience dans la création d’images et de vidéos. Il existe pourtant des façons simples de se lancer.

« La clé est de commencer progressivement, ajoute Wendy Hamilton. Il ne faut pas exiger de soi ou de ses employés qu’ils ne communiquent plus qu’avec des supports visuels du jour au lendemain. On peut commencer par s’appuyer sur des captures d’écran annotées pour indiquer quels changements on aimerait voir mis en œuvre sur le site web de l’entreprise, ou produire une vidéo très courte sur la façon d’accéder à un nouveau système RH en ligne, etc. En découvrant à quel point c’est simple, je pense que tout le monde comprend naturellement combien les supports visuels peuvent être bénéfiques. »

Qu’en dit la science ?

C’est un fait : les entreprises qui n’ont pas appréhendé la richesse des communications visuelles risquent de freiner sérieusement la productivité et le niveau d’implication de leurs collaborateurs. De récentes recherches scientifiques révèlent que les communications qui intègrent des contenus visuels (captures d’écran, double écran, vidéos) se situent très largement devant les communications textuelles en termes d’impact et « d’engagement » – et pas seulement pour les membres de la génération Y.

  • 67% des collaborateurs sont plus productifs dans l’exécution d’une tâche lorsque les informations intègrent, en plus du texte, des contenus visuels et/ou des vidéos.
  • Les collaborateurs intègrent une information 7% plus rapidement lorsqu’elle s’appuie sur des images et pas seulement sur du texte.
  • En règle générale, les entreprises constatent une amélioration de 8% de la fiabilité du message transmis lorsqu’il s’appuie sur des images – et une amélioration de 6 % en utilisant la vidéo.

« Quand on l’applique à chaque collaborateur et à chaque heure de travail de chaque journée, on comprend rapidement que cette perte de productivité peut être facilement évitée », résumé Wendy Hamilton.

Le docteur Alastair Goode, médecin spécialisé en économie comportementale, qui a dirigé la recherche scientifique, ajoute : « Plus de la moitié du cerveau humain se concentre sur le traitement des signaux visuels : il est donc évident que les images jouent un rôle énorme dans notre capacité à communiquer. Cette recherche montre que, dans un cadre professionnel, la communication visuelle favorise une compréhension plus profonde et une expérience plus engageante pour la cible du message. Il n’est donc pas surprenant que les infographies, les captures d’écran, les doubles écrans, les GIFs et les vidéos soient devenus si populaires – et cela signifie aussi que les gens s’habituent plus que jamais à absorber l’information visuellement. »

L’étude complète peut être consultée ici : https://blogs.techsmith.fr/vous-ne-parvenez-pas-a-communiquer-avec-vos-collaborateurs-plus-jeunes-et-voila-comment-faire/


Méthodologie

Pour réaliser cette étude, il a été demandé aux participants d’accomplir trois tâches effectuées quotidiennement au bureau

  • Poster un message sur un site Web
  • Télécharger de nouveaux logiciels
  • Remplir les formulaires de dépenses

Pour chacune de ces tâches :

  • un tiers des sujets d’étude a été contacté par texte brut (par exemple, un courriel texte seulement)
  • un deuxième tiers a été approché via des images statiques (par exemple un email contenant des captures d’écran annotées)
  • le dernier tiers a été contacté à l’aide d’un format vidéo (par exemple, une capture vidéo de la réalisation de la tâche, pas à pas, avec voix off).

Les participants ont été évalués scientifiquement en fonction de leur compréhension, de leur mémorisation et de leur rapidité d’exécution, puis les résultats ont été comparés. Les participants ont également été interrogés sur leur niveau d’implication et d’adaptation aux tâches imposées.

La partie de l’étude en milieu professionnel a été menée auprès de 4 500 collaborateurs en décembre 2017, en Australie, au Canada, en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

Les données générationnelles ont été analysées en fonction de l’âge et du sexe : avant 1928, 1928/1945, 1946/1964, 1965/1980, 1981/1997.

À propos de TechSmith

Spécialiste des stratégies de communication visuelles, TechSmith participe à la création de vidéos et images de qualité professionnelle, qui permettront de délivrer connaissances et messages percutants. Qu’il s’agisse de produire un feedback sur un projet, d’animer un cours ou de dispenser des formations, il est toujours délicat de prendre la parole en public et d’assurer une présentation. C’est la raison pour laquelle TechSmith met à profit ses 25 ans d’expérience et ses millions de retours d’expérience pour venir en aide à ses partenaires, et leur permettre de créer des messages visuels impactants.

Pour plus d’informations : https://www.techsmith.fr/

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.