revuedepresse-startupsRH

Startups & RH : Du nouveau chez Golden Bees, Wemanity, MindMatcher, D²BI, Peoplevision, PayFit, Testunmétier

En 2018, plus de 10 millions de candidats ont interagit avec des publicités d’emploi ciblées grâce à Golden Bees

Les internautes seraient réticents à la publicité sur internet : les chiffres de Golden Bees, spécialiste de la publicité programmatique pour l’emploi affirme le contraire. Une étude menée en avril 2018 par Golden Bees, affirme que 98% des internautes interrogés ont une perception positive de la publicité lorsqu’il s’agit de l’emploi.

Fariha Shah, co-fondatrice de Golden Bees qui donne son analyse sur l’étude, commente :« Les résultats retranscrivent en réalité, la perception de la population pour les offres d’emploi. La publicité en tant que telle n’est pas perçue comme un support intrusif incitant à un achat, mais comme un message utile offrant une opportunité potentiellement bénéfique pour l’internaute. »

 

goldenbees

 

Golden Bees est la première solution de ciblage de candidats intelligent via la publicité programmatique en France qui permet de diffuser des offres d’emplois sur tous les contextes médias pertinents et sur tous les supports connectés auprès de candidats potentiels qui correspondent aux profils recherchés. Et en 2018, ce sont plus de 10 millions d’internautes qui ont accédé à des offres d’emploi grâce à la publicité d’emploi cibléeà travers les campagnes de recrutement opérées par Golden Bees.

Fariha Shah précise : « Il s’agit du nombre de candidats ayant consulté une ou plusieurs offres après avoir cliqué sur une de nos publicité d’emploi, ciblée pour leurs profils professionnels. »

Le sourcing de candidats par la publicité ciblée pour modifier les usages des recruteurs.

Golden Bees évangélise le marché de l’annonce payante avec le message suivant : une annonce d’emploi est une publicité. Si le RH ne doit pas devenir un « marketeur », il doit en revanche raisonner comme n’importe quel service de l’entreprise, autrement dit avec des objectifs de performance. L’idée est de piloter son sourcing de candidat comme on pilote une campagne publicitaire et de considérer qu’une annonce d’emploi est une publicité. En réalité, toutes les initiatives pour attirer un candidat sont des publicités (annonces d’emploi sur les job board, encart presse…).

« Notre solution invite les entreprises à modifier leurs usages en matière de sourcing de candidats en passant d’une logique de dépôt d’annonce, passive, à un système de génération de candidatures, automatisé et intelligent. Golden bees modifie les codes du marché de l’annonce payante, pour que les recruteurs gagnent du temps tout en ayant de meilleures performances dans une logique de ROI ; comme c’est le cas dans le webmarketing. » conclue Fariha Shah.

Cependant, recrute-t-on un candidat via une publicité comme on prospecte un client à qui l’on veut vendre une paire de chaussures ? Non.

Une offre B2B pour permettre aux recruteurs d’automatiser la diffusion de publicités d’emploi de manière ciblée, sur tout le web

 En tant que spécialistes du marketing programmatique et du recrutement, Golden Bees développe une solution 100% RH, avec des variables adaptées aux spécificités qu’attendent les candidats, qu’ils soient en recherche ou non ; notamment la géolocalisation du poste et la capacité à faire matcher les missions avec le profil du candidat.

Trois ans après le lancement de sa solution, Golden Bees, qui enregistre une croissance à 3 chiffres tous les ans et opère son développement au BeNeLux, diffuse environ 200.000 offres par mois pour le compte d’une centaine d’entreprises, cabinets de recrutement et organisations par le biais de la publicité pour tout types de postes (secrétaires, médecins, ingénieurs, techniciens, commerciaux etc.) et de contrats (CDI, alternance, stage…etc.)

La jeune pousse ambitionne de maintenir cette dynamique de croissance pours’implémenter durablement sur un marché estimé à plus de 300 millions d’€ en France.

 « Notre croissance est liée à deux facteurs : une solution qui disrupte le marché des annonces RH tout en répondant à un besoin réel identifié et les performances obtenues sur nos campagnes de recrutement qui fidélisent nos clients. » ajoute Fariha Shah.

A titre d’exemple, Golden Bees opère des campagnes de publicités de recrutement pour un acteur public majeur en France, ayant des besoins de recrutements de profils cadres et non-cadres avec des compétences métiers techniques particulières, sur toute la France. Les résultats sont à la hauteur des promesses : le recruteur a ainsi pu obtenir plus de 1000 candidatures, pour une centaine de postes différents sur une période d’1 mois. Au delà du volume maitrisé du nombre de CV reçus et d’un coût par candidature plus bas, 60% des candidats ayant postulé sont ensuite entrés dans un processus de recrutement.

Fariha Shah, indique : « Il y a trois critères indispensables pour permettre aux recruteurs d’exploiter la publicité programmatique pour le recrutement de manière efficace : le ciblage par la donnée, la personnalisation du contenu pour le candidat et l’automatisation des tâches. Dynamic Job Ad, une des briques technologiques de notre solution, l’illustre parfaitement. »

« Dynamic Job Ad », c’est la première bannière publicitaire display dont le contenu s’alimente dynamiquement en fonction du profil professionnel ou du comportement de l’internaute exposé, avec les 7 variables qui constituent une annonce d’emploi : le titre du poste, la localisation, le type de poste, le salaire, le logo de l’entreprise, le descriptif de l’annonce, le bouton pour postuler.

Ce format permettrait ainsi d’assurer aux recruteurs, jusqu’à 5 fois plus de performance et d’engagement candidat sur les campagnes de publicité.

Une approche Grand Public pour intégrer le candidat dans le processus de rencontre entre l’offre et la demande : wan2bee.com

 Pour permettre d’exposer des publicités d’annonces d’emploi auprès de la bonne audience d’internautes, Golden Bees exploite, entres autres, des données anonymes déclaratives. Il s’agit des informations d’intérêts professionnels des internautes indiqués par leurs choix de manière libre et consentante.

Golden Bees a ainsi choisi d’intégrer le candidat dans le processus de rencontre entre l’offre et la demande, en créant le site www.Wan2bee.com, un service en ligne qui permet de remplacer les publicités traditionnelles par des offres d’emploi personnalisées.

Wan2Bee

L’objectif de Wan2Bee est de transformer le paysage publicitaire en espace utile et d’autre part de fluidifier et dynamiser le marché de l’emploi dans un contexte où la manière de « toucher » les candidats est en plein bouleversement notamment avec l’arrivée des générations Y et Z, omniprésentes sur Internet. Il suffit pour les toucher, d’adapter les process de recrutement aux usages dont ils sont porteurs et utilisateurs.

En ligne avec la Cnil et le RGPD, les données des utilisateurs sont recueillies selon le consentement de ceux-ci, grâce à un module de gestion du consentement présent sur le site, et ont possibilité à tout moment de modifier leurs informations ou de désactiver le service via un clic dans la rubrique « politique de confidentialité ».


Classement LinkedIn Top Startups 2018* Wemanity dans le top 10 des startups les plus attractives du moment

WemanityCette 6ème place de Wemanity au classement français LinkedIn Top Startups démontre la capacité du spécialiste de la culture agile à dépoussiérer l’univers convenu des cabinets de conseil en transformation digitale

Paris, le 25 octobre 2018 – Wemanity, société spécialisée dans la transformation agile des entreprises, prend la 6ème place de la première édition française du classement annuel Top Startups établi par LinkedIn distinguant les jeunes pousses les plus attractives.

LinkedIn, premier réseau professionnel en France et dans le monde, vient de publier pour la première fois en France, son classement « Top Startups » qui met à l’honneur les 25 startups françaises les plus attractives cette année. Cette liste s’appuie sur les données chiffrées LinkedIn, et les milliards d’interactions effectuées par les 575 millions de membres, dont 16 millions en France.

Pour établir ce classement, LinkedIn a étudié les startups françaises sur la base de quatre critères : la croissance de leur effectif, le nombre d’interactions sur la plateforme, l’intérêt pour leurs offres d’emploi et leur capacité à attirer les talents parmi les grands groupes.

Parmi l’écosystème tech français, 25 startups apparaissent comme les futurs fleurons de l’économie hexagonale :

1. PayFit 2. Snips 3. Qonto 4. Everoad 5. Blade Shadow 6. Wemanity 7. Navya Group 8. Aircall 9. Tiller Systems 10. Back Market 11. Malt 12. LumApps13. Netatmo 14. Bird Office 15. Shippeo 16. Lydia 17. Lendix 18. Octoly 19. Easyrecrue 20. Thiga 21. UX-Republic 22. Dreem 23. Abbeal 24. AptiSkills 25. EasyMile 

« Nous sommes extrêmement fiers d’occuper la 6ème place parmi les startups les plus attractives de France au classement LinkedIn ! Cette réussite repose entièrement sur la confiance, l’investissement et la motivation de nos coopérateurs », explique Jean-Christophe Conticello, CEO et Fondateur de Wemanity. « Cela récompense le travail exceptionnel de nos équipes qui s’efforcent au jour le jour de diffuser la culture agile »


Rapprochement entre Aksis & MindMatcher 

logo-mindmatcherLe spécialiste de l’évolution professionnelle et de la gestion de carrière investit dans la start-up leader en matière de gestion de données Big Data RH & de cartographie des compétences !

Le Groupe Aksis, spécialiste du conseil en matière d’évolution professionnelle depuis 25 ans, investit à hauteur de 32 % dans la start-up MindMatcher, spécialisée dans la gestion et l’analyse de données Big Data RH. Les deux entreprises se sont retrouvées sur un constat commun : le marché du travail évolue au rythme des mutations technologiques & numériques, les outils d’embauche et de recrutement doivent donc suivre ce tempo, se digitaliser et se recentrer sur l’identification & la valorisation des compétences. La clé de ce rapprochement : l’expertise humaine d’Aksis alliée à la vision technologique de MindMatcher.

Deux entreprises associées autour d’un seul objectif : changer les codes du recrutement et de l’évolution des parcours professionnels en se concentrant sur les compétences

Depuis la conception de l’outil Carto.net par MindMatcher, le groupe Aksis s’est intéressé à cette nouvelle manière d’envisager le marché de l’emploi, du travail & de la formation. En effet, la start-up plébiscite un changement profond de paradigme pour davantage répondre aux attentes des recruteurs et des personnes en recherche d’emploi ou salariés.

Le constat de départ de MindMatcher rejoignait l’expertise terrain d’Aksis : les moyens de formalisation en “CV” et en “Offres d’emploi” ne sont plus valables dans un contexte où les échanges entre recruteurs & demandeurs d’emploi sont de plus en plus numérisés et où les personnes changent très souvent d’entreprises au cours de leur carrière.

A partir de ce constat, MindMatcher a développé, en partenariat avec Pôle Emploi, Carto.net, une solution de gestion stratégique des compétences et des talents :

Le salarié, ou plutôt “l’offreur en compétences“, peut lui-même identifier à l’aide de l’outil, ses compétences-clés à partir de ses différentes expériences professionnelles ou personnelles.
Et de son côté, le recruteur désormais envisagé comme “demandeur en compétences” identifie les différentes compétences nécessaires au poste à pourvoir au sein de l’entreprise.

Un partenariat fort pour mener à bien des projets à long terme, entre autres l’intégration rationnelle de l’intelligence artificielle aux processus de recrutement

MindMatcher est soutenu par le Ministère du Travail depuis plus de trois ans (cf. Challenge du “Plan Numérique, Emploi Travail, participant au Programme d’Investissement d’Avenir ou PIA et mis en œuvre par Pôle Emploi et l’ANACT). Ce soutien financier leur a permis de mettre en place le premier niveau industriel pour la récolte, l’analyse des données de compétences, et leur mise en perspective sur une cartographie visuelle à travers le projet Carto.net.

L’entrée au capital d’Aksis permettra, en partie, de financer l’étape suivante, à savoir le développement d’outils nécessaires à la gestion stratégique des compétences, assistée par l’intelligence artificielle. L’équipe MindMatcher est, en effet, convaincue que la numérisation du secteur des RH et la récupération massive de données, enrichies d’algorithmes toujours plus puissants, représentent une opportunité mais également un risque sociétal important. Forts de leur expertise technologique, ils travaillent dorénavant à intégrer de manière rationnelle ces changements pour faire évoluer les codes du recrutement et faciliter les process en valorisant les compétences.

Les équipes d’Aksis apporteront, dans le cadre de ce rapprochement, leur expertise du terrain & de la gestion de l’humain, un appui non négligeable pour la start-up technologique.

« Je suis persuadé que le rapprochement entre Aksis et Mindmatcher correspond à une vision commune et nous permettra de répondre aux enjeux de l’évolution du marché du travail. La puissance de la technologie IA et Big Data de notre cartographie des compétences utilisée par des experts Aksis de l’accompagnement humain apportera une nouvelle façon d’aborder le recrutement, la mobilité interne et la formation en entreprise. »

Florent André, Président MindMatcher

« A l’origine de l’association entre Aksis et MindMatcher, il y a la rencontre avec une équipe passionnée par un projet : celui de faire littéralement parler la compétence professionnelle. Et ce projet parle aux consultants Aksis qui œuvrent chaque jour à l’évolution professionnelle des personnes que nous accompagnons. Nous ne sommes qu’au début de la transformation du marché du travail. Avec MindMatcher, nous sommes prêts à aider nos clients à relever le défi de l’adaptation des compétences. »

Alexandre Carpentier, Directeur Général Aksis


GAC Group renforce son partenariat avec D²BI en entrant au capital de la start-up qui révolutionne le pilotage RH

GAC Group, cabinet international de conseil en innovation et performance, a souhaité accélérer la digitalisation de ses métiers en entrant au capital de Digital DSN BI (D²BI). D²BI est une start-up innovante qui révolutionne la gestion de la Performance RH grâce à des outils de pilotage dynamiques basés sur la DSN.

Dès son ouverture en juin 2018, GAC’UP, l’accélérateur de start-up lancé par GAC Group, intègre D²BI, une toute jeune pousse désirant accélérer son développement. Conscient de l’importance de la DSN dans la gestion de la Performance RH des entreprises, GAC Group décide en octobre 2018 d’accroître son engagement en entrant au capital de D²BI.

Créée en novembre 2016, cette start-up, fondée par Gilles Lefin, ancien Responsable SIRH, et Bruno Martins-Lêdo, expert BI, propose des outils de pilotage RH dynamiques basés sur la norme DSN. La DSN (Déclaration Sociale Nominative) est un fichier universel qui remplace la majorité des déclarations sociales des entreprises en automatisant leur transmission à partir des données de paie.

Bruno Martins-Lêdo (D²BI), Christophe Boytchev (GAC), Christophe Plissier (GAC) et Gilles Lefin (D²BI)
Les outils d’analyse de D²BI permettent de s’assurer de la mise en conformité de la DSN, et de créer de multiples indicateurs sociaux personnalisés selon les besoins de chaque utilisateur pour simplifier et automatiser le pilotage de l’activité RH, indépendamment de tous les outils SIRH ou paie déjà en place.

« Ce partenariat est extrêmement important pour nous. Ces synergies avec GAC Group vont nous permettre de faire évoluer nos outils, de suivre les tendances clients et d’accélérer notre développement commercial» précise Bruno Martins-Lêdo, co-fondateur.

En investissant au capital de cette start-up, GAC Group souhaite proposer à ses clients un outil à forte valeur ajoutée, indispensable pour le suivi des plans d’actions RH : du suivi des cotisations jusqu’à la gestion de l’absentéisme.

Pour Christophe Boytchev, Directeur Général de GAC Group, « GAC Group croit fortement au potentiel de cette start-up innovante, qui répond aux enjeux de digitalisation et de simplification de nos métiers ».

Ce contenu vous a plu ? Evaluez le ! 

Startups & RH : Du nouveau chez Golden Bees, Wemanity, MindMatcher, D²BI, Peoplevision, PayFit, Testunmétier
5 (100%) 1 vote


Peoplevision, un service digital RH co-construit par Initiative Digitale, Cegid/Technomédia et le Groupe BPCE

Primé aux HCM BrandonHall Awards 2016, Peoplevision répond aux besoins opérationnels des dirigeants, responsables RH, managers et collaborateurs, sans remettre en question les systèmes de gestion existants. Lancé en novembre 2015 par le Groupe BPCE, piloté par la startup Initiative Digitale et développé par Cegid/Technomedia en collaboration avec l’agence de création Limpide, Peoplevision est une offre commerciale intégrée au catalogue de l’éditeur de solutions de gestion.
Peoplevision

PeopleVision est un service RH en ligne avec les tendances de fond d’évolution du métier et des technologies, conçu à la demande de la DRH Groupe de BPCE avec des DRH, des chercheurs et des designers. La solution propose une expérience utilisateur inédite sur desktop, tablette ou smartphone, sans nécessité de formation préalable.

Initiative Digitale, Cegid/Technomedia et Limpide poursuivent désormais leurs leur collaboration avec le déploiement de Peoplevision chez d’autres clients.

PeopleVision présente notamment :

• Des fonctionnalités avancées de People Relationship Management : synthèse 360° du salarié, notifications, alertes…
• Des moyens prédictifs et prescriptifs très avant-gardistes, notamment pour prévenir les risques d’absentéisme ou de démissions…
• Un écosystème de contenus “à la carte”, disponibles dans un store de widgets fournis par des partenaires innovants issus de la sphère HRTech
• Des indicateurs dynamiques de données RH/non RH et internes/externes permettant, par exemple, de comparer l’évolution de la rémunération des collaborateurs dans une organisation ou avec le marché.

Le tout rassemblé dans une app collaborative pour mieux satisfaire aux enjeux de transformation du métier.

Vecteur de simplification et d’économie

Quel que soit la taille ou le secteur d’activité, Peoplevision répond concrètement aux besoins opérationnels des responsables RH et constitue un vecteur de simplification et d’économie, en évitant le recours à des experts et les délais importants inhérents à leur intervention.

Les coûts d’utilisation de Peoplevision sont sans commune mesure avec les systèmes de gestion traditionnels. Le prix public de Peoplevision est en effet fixé à 1 euro par mois et par collaborateur, sans engagement de durée.

Le Groupe BPCE, utilisateur pilote de Peoplevision

Afin d’accélérer son ancrage dans le digital, le Groupe BPCE a fait le choix d’être prescripteur des contenus et des fonctionnalités de Peoplevision durant toute la phase de développement de la solution. C’est ainsi que Natixis, la banque internationale de financement, d’assurance, de gestion et de services financiers du deuxième acteur bancaire en France utilise Peoplevision en qualité de pilote depuis le mois de mai 2016 sous la dénomination interne “Cockpit RH”,  alors que son lancement commercial en France a eu lieu le 13 octobre dernier.

Peoplevision-1

Plus d’informations : www.technomedia.com/peoplevision/index-fr.html

A propos d’Initiative Digitale

Initiative Digitale est née début 2015 sur un modèle Startup avec l’ambition d’élever l’informatique d’entreprise au même niveau d’usage que l’informatique personnelle : simple, mobile et collaborative.

La startup accompagne de bout en bout les projets de transformation de ses clients avec des solutions innovantes qui combinent le meilleur des pratiques métiers, de l’expérience utilisateur et de la technologie.

Domaines d’expertise : Management de l’innovation, pilotage agile, business model, prototypage visuel, marketing digital, conception d’applications légère front office et multi-devices.

 


SaaS : PayFit et Alan signent un partenariat pour simplifier toujours plus les processus RH des entreprises

 

payfit-alanParis, le 7 février 2017 – PayFit, le premier service français qui digitalise et simplifie la gestion de la paie et des processus RH pour les entreprises, annonce aujourd’hui un partenariat avec Alan, la première mutuelle française 100% dématérialisée. Avec ce partenariat, ces pépites françaises du SaaS ont pour ambition de fournir la meilleure expérience utilisateur tant à l’employeur qu’au salarié en facilitant considérablement la gestion de la paie et de l’assurance complémentaire santé en entreprise grâce au digital.

Depuis le 1er janvier 2016, tous les employeurs ont l’obligation de fournir une complémentaire santé collective à leurs salariés et d’y participer au moins à hauteur de 50% du prix des cotisations. Cette mutuelle d’entreprise est directement liée à la paie : les cotisations mensuelles étant obligatoirement inscrites sur les bulletins de paie des salariés, les éditeurs des bulletins de paie la gèrent désormais. Cette obligation est souvent source de complexité administrative pour les entreprises à la recherche de solutions capables de simplifier leurs démarches en leur faisant gagner un temps précieux. C’est pour répondre à ce besoin qu’Alan et PayFit ont décidé de combiner leurs expertises dans le cadre d’un partenariat stratégique.

PayFit x Alan : un partenariat historique et naturel 

Alan révolutionne l’assurance complémentaire santé grâce à une offre 100% digitale pour les employeurs et les salariés. Innovation, simplicité d’utilisation, transparence du produit, vision de l’entreprise … des valeurs identiques à celles de PayFit qui simplifie et digitalise les ressources humaines en permettant aux professionnels de gérer simplement la paie (fiches de paie,  déclarations sociales, congés et notes de frais). Pour renforcer leurs missions communes : proposer des solutions uniques, un service client exceptionnel et faire gagner du temps aux employeurs, Alan et PayFit s’associent et recommandent désormais leurs offres respectives à leurs clients et utilisateurs.

“Ce premier partenariat est pour PayFit une étape marquante dans l’accomplissement de notre mission : faire gagner toujours plus de temps aux RH et aux employés. Ce partenariat est aussi historique car cela sera probablement l’un des seuls pour le moment. Les partenaires de PayFit doivent répondre à un réel besoin lié à la paie, la simplicité et la facilité de gestion de sa mutuelle en est un. Alan répond parfaitement à ce besoin, et c’est donc tout naturellement que nous avons souhaité créer un pont entre nos deux services” précise Firmin Zocchetto, Co-fondateur et CEO de PayFit.

Activer Alan via PayFit pour bénéficier de la meilleure expérience utilisateur ! 

Les employeurs utilisant PayFit peuvent renseigner les contrats de complémentaire santé de leurs employés depuis le service en ligne. Dès à présent et s’ils le souhaitent, ils pourront être redirigés vers Alan (en cliquant sur un lien) pour procéder à leur inscription. Une fois l’inscription réalisée, les cotisations seront ensuite automatiquement reportées sur les bulletins de paie chaque mois et les contrats de complémentaire santé (individu seul, individu avec conjoint, individu avec enfants, etc.) seront automatiquement renseignés sur PayFit au fur et à mesure des inscriptions des salariés.

“Chez Alan, nous sommes en recherche constante de la meilleure expérience utilisateur pour nos assurés. Avec PayFit, nous n’avons pas eu à réfléchir très longtemps, nous utilisons le service depuis notre création, et nous l’adorons. L’intégration de la complémentaire santé à la paie est un sujet qui peut être complexe et nous sommes très heureux d’avoir enlevé cette épine du pied des dirigeants et gestionnaires d’entreprise. Nous sommes très fiers d’avoir PayFit comme premier partenaire extérieur car nous partageons la même vision : faire gagner toujours plus de temps aux RH et aux employés en alliant un savoir-faire technologique à un service client irréprochable.” ajoute Jean-Charles Samuelian, co-fondateur et CEO d’Alan.


PayFit lance une nouvelle fonctionnalité : la gestion des notes de frais

Le service en ligne de gestion de la paie étoffe son offre d’une fonctionnalité très attendue par ses utilisateurs : la gestion simple et rapide des notes de frais.

PayFit

Paris, le 5 janvier 2017 – PayFit, le premier service français qui digitalise et simplifie la gestion de la paie et des processus RH pour les entreprises, annonce aujourd’hui la disponibilité d’une nouvelle fonctionnalité : la gestion des notes de frais. Cette nouveauté réaffirme la volonté de la startup de réconcilier les salariés et les employeurs autour des processus RH, en leur faisant gagner un temps précieux grâce à un outil innovant et simple d’utilisation.

Lancée en avril 2016, la startup à succès PayFit propose une solution innovante qui simplifie et digitalise les ressources humaines, permettant aux professionnels de gérer simplement la paie : les fiches de paie, les déclarations sociales, les congés et dorénavant les notes de frais. En 9 mois, la plateforme a déjà séduit plus de 300 clients dont Save, Theodo, Heetch et Sellsy.

Des notes de frais validées et remboursées en quelques clics : une révolution !

Les notes de frais sont parfois synonymes d’attente, de complication, voir de méfiance de la part de l’employeur, cela est dûe en partie aux process qui jusqu’à aujourd’hui pouvaient impliquer des retards, des pertes, et des erreurs. PayFit, la start up en hyper croissance, s’est donc donnée pour mission de proposer une meilleure expérience tant à l’employeur qu’au salarié, permettant ainsi de renforcer leur confiance commune.

Fonctionnalité de gestion des notes de frais, comment ça marche ?

La gestion des notes de frais est activable à la demande de l’employeur, à partir de l’espace Entreprise : Activation des Notes de frais. Il est même possible de sélectionner seulement les employés éligibles aux notes de frais.

Les salariés éligibles aux notes de frais les ajoutent depuis leur espace employé. Lors de l’ajout, plusieurs informations sont demandées : nature de la note de frais, nom de la note de frais, montant, TVA, justificatif, etc.

 

Suite à l’ajout de la note de frais, le manager reçoit une notification par email ; il valide ou refuse celle-ci depuis son espace personnel sur l’onglet Validation. Il peut même ajouter un commentaire s’il le souhaite.

Une fois la note de frais validée : son montant est directement reporté sur le bulletin de paie du mois concerné et vient s’ajouter aux éventuelles autres notes de frais à la ligne “Notes de frais”. Le montant total s’additionne au salaire net et le remboursement est effectué en même temps que le virement bancaire du salaire du mois.

Firmin Zocchetto, co-fondateur de PayFit explique : “PayFit est une solution qui a vocation à évoluer rapidement pour répondre aux attentes de nos utilisateurs, des professionnels en quête d’outils capables de leur faciliter la vie. Nous sommes fiers de pouvoir présenter cette nouvelle fonctionnalité de gestion des notes de frais qui s’inscrit parfaitement dans notre mission : simplifier et digitaliser les ressources humaines dans les entreprises. Nous croyons en l’importance de la relation de confiance entre l’employeur et ses employés qui s’instaure par de meilleures interactions, sans doute ni attente : l’exactitude des bulletins de paie, le suivi des congés, et dès aujourd’hui, une meilleure expérience des notes de frais.”

Conditions tarifaires

La gestion des notes de frais est un nouveau service à part entière et payant proposé par PayFit pour gagner encore plus de temps. Son prix est de 3€ par mois et par employé ayant généré au moins une note de frais. En fonction du nombre de salariés dans l’entreprise ayant bénéficié de la fonctionnalité, le coût total peut varier et est donc ajusté automatiquement chaque mois.


Testunmétier : La 1ère startup qui propose de tester sa future vie professionnelle

On estime que 5 millions de salariés changeront de métier dans les 3 ans1 . Mais pour 94% des salariés, changer de vie est « difficile à mettre en œuvre et relève même du parcours du combattant »2 . Pour les accompagner, Testunmétier est la 1ère startup en France à proposer de tester et de valider son projet de reconversion professionnelle par une immersion totale dans un métier.

Un « vis ma vie » en grandeur nature

Testunmétier1Pour leur permettre de tester leur projet et de se former, les stagiaires sont immergés dans leur « nouveau » poste pendant 2 à 30 jours, en fonction de leurs besoins et de leurs objectifs. Salarié, avec un projet de changement professionnel avancé ou en quête d’un nouveau métier, travailleur indépendant, étudiant ou futur créateur d’entreprise, Testunmétier s’adresse à toute personne qui souhaite tester un métier avant de se lancer, mais également à ceux qui souhaitent explorer de nouvelles voies professionnelles.

Ces immersions s’adressent à tous, sans restriction d’âge et peuvent se dérouler n’importe où en France.

Accompagner les 5 millions de salariés qui changeront de métier dans les 3 ans Alors que le phénomène des reconversions professionnelles est largement répandu3 sous le double effet de la perte de sens du travail et de la crise économique, les offres d’accompagnement des reconversions restent limitées.Testunmétier2

Testunmétier a pour ambition de permettre à tous d’oser rêver une nouvelle vie professionnelle porteuse du sens et de rendre à nouveau le travail désirable. Testunmetier développe une approche innovante qui combine 2 dimensions clés : – une plongée dans le quotidien d’un métier pour valider un projet professionnel, – du mentoring par des professionnels de leur domaine pour enrichir son propre projet et assurer un véritable transfert de savoir-faire. Testunmétier va au-delà de la simple mise en contact. Il s’agit d’accompagner les stagiaires sur l’ensemble de leur parcours de reconversion, en proposant un accompagnement réalisé par des professionnels, qui leur assurera l’acquisition de connaissance et un cadre d’intervention sûre avec des programmes de formation encadrés par un contrat et une convention de formation. Le coût de ces formations-immersions commencent à partir de 249€ et peut être pris en charge par les budgets de formation des entreprises.

Carine CelnikTestunmetier est un concept crée par Carine Celnik Après 15 années passées en entreprise à des postes de direction, Carine décide d’orienter son parcours autour de la transition professionnelle. Elle crée son cabinet en 2013, où elle exerce depuis en tant que formatrice et coach certifiée ICF. Elle accompagne salariés et dirigeants dans l’amélioration de leur performance professionnelle (leadership, communication, changement de poste/carrière, réorientation…). Confrontée aux envies de réorientations professionnelles de ses clients et leurs besoins de se rassurer avant de se lancer, elle crée Testunmétier en 2016 avec pour conviction que : « Changer de vie professionnelle, c’est challenger ses croyances à nouveau, aller vers ses désirs, se remettre au centre de sa vie et lui donner plus de sens ! »

Testunmétier est une startup spécialisée dans la reconversion professionnelle fondée en 2016 par Carine Celnik, Coach et experte de la transition professionnelle. Testunmétier a pour ambition de permettre à ses clients d’oser rêver une nouvelle vie professionnelle porteuse du sens et ainsi de rendre à nouveau le travail désirable.

Site web www.testunmetier.com

Twitter : https://twitter.com/TestUnMetierPro

Facebook : https://www.facebook.com/testunmetier/

1 Source : OpinionWays pour l’afpa : «La reconversion professionnelle et les enjeux de la formation – le regard des actifs français » : Février 2014 –66% des Salariés ont déjà envisagé de changer de métier et 33% passeront à l’acte dans les 3 ans

2 Source : OpinionWays pour l’Afpa : « La reconversion professionnelle et les enjeux de la formation – le regard des actifs français » : Février 2014

3 Source le colloque de conseil d’orientation pour l’emploi de sept 2013 – « les reconversions professionnelles : Changer de métier ? Quels enjeux ? Quels risques ? Quelles opportunités ? »


 

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.