Notation

Sites de notation : ils commencent à compter

Sites de notation : ils commencent à compter
5 (100%) 1 vote

Sites de notation – Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de 504 DG et DSI en charge du recrutement révèle que 67 % estiment que les sites de notation d’entreprise, tels que Glassdoor, Indeed ou Google, jouent un rôle plus important dans la décision des candidats qu’il y a 3 ans.

De plus en plus les candidats font des recherches en ligne sur les entreprises avant d’y postuler. Ils consultent outre le site de l’entreprise, les sites recueillant des avis (ambiance de travail, processus de recrutement, style de management, intégration, etc.) et qui attribuent des notes aux entreprises sur la base de différents critères.

Les entreprises en ont bien conscience :

  • Pour 46 % du panel, les candidats sont influencés par les expériences et commentaires positifs.
  • 16 % pensent qu’ils vérifient les appréciations négatives.
  • Seuls 9 % du panel ne considèrent pas les sites de notation et 8% sont sans opinion.

Les entreprises doivent se montrer particulièrement vigilantes sur ce qui se dit d’elles, d’autant plus que les avis peuvent être transmis de façon anonyme et impacter négativement la marque employeur.

Faire en sorte d’avoir une marque employeur attractive et cohérente

La marque employeur définit l’identité de la structure en tant qu’employeur et porte son image et sa réputation en interne comme en externe.

Créer une culture interne facilement identifiable et attractive facilite le recrutement et permet d’attirer les meilleurs.

Avoir une vision et une stratégie claire aide à l’adhésion des équipes,

l’opération séduction des talents n’est efficace qui si elle est menée en totale transparence. Il doit y avoir une véritable cohérence entre l’image véhiculée par la marque employeur et la réalité interne car les collaborateurs sont les meilleurs ambassadeurs. En effet, les potentiels candidats peuvent rechercher ces témoignages pour se faire une idée précise de l’entreprise à laquelle ils postulent.

Soigner l’aspect virtuel : site carrière optimisé et régulièrement mis à jour, publications sur les réseaux sociaux, blogging… L’attractivité de la marque employeur passe de plus en plus par le virtuel car salariés et candidats connectés utilisent en masse les réseaux sociaux professionnels et personnels.

roberthalf

« L’étude vient renforcer ce que nous savons déjà intuitivement à l’ère d’Internet et des réseaux sociaux : la marque employeur ne peut pas être prise à la légère. C’est non seulement l’affaire des CEO et du département RH, mais aussi celle de tous dans l’entreprise », déclare Olivier Gélis, Managing Director Robert Half France. « La transparence doit être un objectif en veillant à aligner le message véhiculé à l’extérieur au ressenti des collaborateurs en interne.»

* Cette enquête a été réalisée par Robert Half. Les données chiffrées proviennent d’un institut de sondage indépendant et sont basées sur les interviews de 504 DG et DSI ayant des fonctions de recrutement dans l’Hexagone en juin 2018.

( Sites de notation )

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.