Revue de presse – SIRH

Revue de presse – SIRH
5 (100%) 1 vote

3 questions à… Claire-Marie de VULLIOD, Director and Market Leader HR TECH | Conseil et analyse en solutions logicielles pour l’entreprise et ses métiers

En interne, la mise en place des technologies du numérique harmonise aussi les procédures, permet de partager un référentiel commun, d’accéder aux historiques de données.

Comment voyez-vous évoluer les SIRH dans les prochaines années pour accompagner cette évolution des métiers ?

Au-delà des évolutions technologiques – par exemple, l’intégration de la vidéo dans la formation ou le recrutement, ou bien la mise à disposition pour chaque utilisateur de ses données personnelles via un espace personnalisé – nous observons le développement important de modèles disruptifs. Citons le recrutement qui offre la possibilité de rechercher des candidats avec de nouveaux modèles de business. Les technologies avancées d’analyse fluidifient aussi les mises en relation pour créer des groupes de travail par exemple. Viennent ensuite la consultation de l’organigramme,la consultation des postes ouverts en mobilité d’entreprise et la gestion des demandes de formation.

Ces éléments mettent en valeur les attentes fortes de la part des collaborateurs pour accéder aux informations qui les concernent.

http://www.cxp.fr/content/news/3-questions-claire-marie-de-vulliod-director-and-market-leader-hr-tech


“Sans stratégie globale, pas de valeur ajoutée du Cloud RH” – ERP/SIRH – Focus RH

La recherche d’agilité est une constante chez les entreprises qui souhaitent réussir leur transformation digitale. Il ne suffit pourtant pas d’accumuler les logiciels et les applications pour parvenir à ce fonctionnement idéal. L’étude insiste particulièrement sur la nécessité de recueillir des données RH fiables et en temps réel.

Tout pour le cloud ?

Quelque 42% des dirigeants RH comptent remplacer leur système d’information traditionnel par un système en Cloud. Selon eux, ces outils vont permettre d’adopter de nouveaux modes de travail, à la fois plus rapides, efficaces et adaptables.

Quelle valeur ajoutée réelle ?

Seules 24% des entreprises ayant mis en place un Cloud RH ont déclaré que celui-ci permettait de générer davantage de valeur ajoutée pour l’entreprise. Par ailleurs,seules 13% ont pu constater une meilleure collaboration entre les salariés. Pour réussir la transformation, il est donc indispensable d’intégrer la technologie Cloud RH au cœur de la stratégie de l’entreprise. D’une part, en transformant la fonction RH et,d’autre part, en investissant les moyens et le temps nécessaires pour faciliter l’adoption des outils par toutes les composantes de l’entreprise.

http://www.focusrh.com/logiciels-rh/erpsirh/sans-strategie-globale-pas-de-valeur-ajoutee-du-cloud-rh-29423.html


Déployer un SIRH : toutes les étapes – ERP/SIRH – Focus RH

Lors du déploiement d’un SIRH, l’une des premières étapes consiste à choisir le bon modèle d’architecture. Ce modèle est particulièrement utilisé par les entreprises souhaitant assurer une gestion RH groupe plus globale. Ce modèle est souvent choisi par les entreprises où le pouvoir de la DRH est moindre, ou naissant, et où les filiales disposent d’une certaine autonomie.

Techniques de déploiement

Les facteurs de réussite ou d’échec doivent être identifiés en amont par les entreprises adoptant des solutions RH.

Accompagner le changement

Si la partie technique est généralement maîtrisable, celle qui consiste à embarquer les salariés dans l’utilisation des nouveaux outils s’avère souvent plus délicate.

http://www.focusrh.com/logiciels-rh/erpsirh/deployer-un-sirh-toutes-les-etapes-29906.html


Investir dans un SIRH : comment limiter les coûts ? – ERP/SIRH – Focus RH

L’étude révèle une augmentation des budgets alloués correspondant à une hausse du taux d’équipement. Ce chiffre était mis en parallèle avec une relative stabilité des effectifs au niveau des équipes RH, établissant que l’augmentation du nombre d’outils n’impliquait pas forcément un besoin d’augmenter les ressources.

Pression sur les budgets

Même si le service RH va chercher à démontrer que les solutions RH créent de la valeur, beaucoup d’entreprises considèrent encore ces investissements comme des coûts.

Paiement par redevance grâce au SaaS

Les coûts supplémentaires vont se situer dans la personnalisation des outils selon les besoins de l’entreprise. La plateforme est accessible sans engagement contre un abonnement pouvant aller jusqu’à 60 euros par mois. MonkeysTie, après avoir mis en place un service payant, a changé son fusil d’épaule en permettant un accès gratuit à ses services et en se concentrant sur la monétisation de solutions dédiées.

Quelles tendances ?

Selon l’étude 2014 du cabinet de conseil Towers Watson, un tiers des entreprises envisageait d’augmenter ses investissements technologiques RH avec des hausses de budget pouvant atteindre jusqu’à 20 %. Le mode SaaS est privilégié par les entreprises. L’étude pointe également un fort intérêt pour les portails RH avec 60 % des entreprises répondantes qui indiquent avoir adopté ce type de solutions. En conséquence, on peut constater une vraie dynamique vers le self-service avec des managers et des collaborateurs qui assurent eux-mêmes une partie de la gestion RH.

Penser ROI, mesurer le “RONI”

On peut aussi signaler des avantages tels que la qualité et la fiabilité de l’information,l’augmentation de la satisfaction client interne, et une amélioration de la transparence dans les process RH.

http://www.focusrh.com/logiciels-rh/erpsirh/investir-dans-un-sirh-comment-limiter-les-couts-29907.html


Le SIRH ne sert plus seulement les RH mais les collaborateurs | Le Journal des RH

Non pas que le sujet n’était pas intéressant mais parce qu’il se renouvelait peu et ne donnait pas matière à innover et s’extasier. A l’heure où l’on parle beaucoup du futur de la fonction RH, de ses pratiques et outils , touchant au cœur d’une fonction plutôt conservatrice par nature et par obligation, il ne faut pas non plus sombrer dans l’excès inverse de tout ce qu’on a connu jusqu’à présent. Oui le corps social change,oui le collaborateur change, oui les attentes changent, oui la société change, oui la fonction RH de 2020 ne ressemblera certainement que de très loin à celle que l’on connaît aujourd’hui mais pour autant les fondamentaux sont là et resteront vitaux.

Les éditeurs de solutions RH parlent à l’utilisateur final

Pour essayer de cerner les grandes tendances j’ai d’abord fait un tour rapide des différents exposants. Comme certains je suis convaincu que les logiques de consumérisation de la fonction RH et de frontalisation du SIRH que j’évoquais ici étaient inéluctables. Il était tôt le matin et j’ai cru m’être trompé d’endroit. On ne parle plus aux utilisateurs RH de leur métier mais du fait qu’on allait apporter directement des services aux collaborateurs.

On ne parle plus de gérer les ressources humaines mais d’apporter des services aux humains .

De gérer les ressources humaines à apporter des services aux humains

Ils doivent exceller sur le second point et ne pas se faire distancer sur le premier.

 

Le marché du SIRH se réinvente

Bersin nous a livré les conclusions de l’étude qu’il vient de publier chez Deloitte. Ce qui change, de mon point de vue, est que jusqu’à présent les outils étaient un frein à cette transformation alors qu’aujourd’hui ils sont là, mettant les RH face à leurs responsabilités et leur capacité à se les approprier ou non. Quand le besoin est là et la solution également, si rien ne se passe le coupable est à chercher ailleurs.L’apprentissage va devenir plus personnel, granulaire, autonome, ce qui demande des plateformes et formats nouveaux.

Les talents s’expriment et s’auto-gèrent hors des systèmes de talent management et si les systèmes RH ne réintègrent pas le flux du travail leur valeur ajoutée va décroître jusqu’à devenir optionnelle

http://www.lejournaldesrh.com/le-sirh-ne-sert-plus-seulement-les-rh-mais-les-collaborateurs/


Allez plus loin dans la digitalisation des processus RH – ERP/SIRH – Focus RH

Des processus RH « classiques » à digitaliser

Chaque contributeur est alerté pour consulter, valider, compléter les différents processus.

Pensez à tous les autres services à digitaliser

Il en va aussi de l’image des RH et de la société vis-à-vis de ses employés, le fait de montrer aux collaborateurs qu’ils sont entendus et que leurs demandes sont systématiquement reçues et traitées est primordial pour créer un environnement où il fait bon travailler. Certains peuvent être périphériques aux strictes attributions RH.Le SIRH permet aux RH de fournir des données et des services à d’autres entités.

http://www.focusrh.com/logiciels-rh/erpsirh/allez-plus-loin-dans-la-digitalisation-des-processus-rh-29593.html

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Auteur de l’article : universityrh

Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire