Pulse Report 2018-3

Pulse Report 2018 : cybersécurité, LA priorité des décideurs en 2018

Spread the love
Pulse Report 2018 : cybersécurité, LA priorité des décideurs en 2018
5 (100%) 1 vote

Pulse Report 2018 – Avec une progression de près de 20 points par rapport à l’année précédente, la cybersécurité devient la priorité de 2018, devant la Formation des Cadres et la transformation numérique

Paris, France, 3 septembre 2018 – Financial Times | IE Business School Corporate Learning Alliance, l’un des principaux organismes mondiaux de programmes de formation sur mesure pour les grandes entreprises, révèle aujourd’hui les conclusions de son Pulse Report 2018, une étude mondiale évaluant les préoccupations actuelles des entreprises dans le domaine du leadership et de la formation des cadres.

L’objectif de cette étude est d’identifier et d’analyser les tendances et les influences majeures à l’œuvre dans la performance et les opérations des organisations, pour comprendre comment la formation des cadres peut soutenir au mieux la croissance des entreprises. Portant sur un échantillon de près de 1000 entreprises de plus de 100 salariés, cette troisième édition du Pulse Report se concentre en particulier sur les nouvelles réalités des entreprises mondiales, et leur impact sur les besoins de formation en matière de leadership.

Première confirmation, au niveau mondial, 45% des entreprises s’accordent pour déclarer la cybersécurité comme LA priorité de 2018. On observe d’ailleurs une très forte progression de ce ressenti entre 2017 et 2018, puisque seulement 26% des organisations se reconnaissaient dans cette affirmation l’an dernier.

Pulse Report 2018-1

La transformation digitale et la croissance arrivent en seconde position des priorités des entreprises avec 35% des répondants qui évaluent ces deux sujets comme cruciaux pour leur organisation. Enfin, la formation des cadres arrive en 4ème position avec 32% (contre 26% en 2017).

« Face à une augmentation de la surface de la cybermenace, les cadres représentent une population clé pour assurer la pérennité et la croissance à moyen terme » explique Jean-Marie Ardisson, Vice-Président Partenariats Entreprises chez FT | IE Business School Corporate Learning Alliance.

« Les entreprises qui réussiront à articuler de façon cohérente la formation gagneront sur tous les plans, qu’il s’agisse de sécurité ou d’innovation » poursuit-il.

Quid du marché français

Les hauts responsables français restent incertains quant à l’impact des facteurs géopolitiques sur leurs entreprises. Un niveau accru d’incertitudes politiques, plus particulièrement autour du commerce international et des nouveaux entrants qui bouleversent les marchés financiers, aggravent les tendances nationalistes et ralentissent le potentiel de croissance.

Dans les top priorités des organisations, la formation des cadres a grimpé de 23% en 2017 à 40% en 2018. Cette évolution représente la plus importante progression d’une année sur l’autre chez les responsables d’entreprises. La tendance est particulièrement vraie pour les catégories « PDG » et « cadres dirigeants » avec une croissance de 11% en 2017 à 67% cette année.

« Nous observons un profond changement dans les préoccupations des entreprises, qui ne cherchent plus seulement à investir dans le développement des compétences, mais qui tendent vers un changement global des mentalités, et une volonté de préparer leurs leaders à relever les défis d’une innovation exponentielle ». Gustaf Nordbäck, PDG de FT | IE Business School Corporate Learning Alliance.

Vous pouvez télécharger l’intégralité de l’étude ici : go.ftiecla.com/pulse2018

Méthodologie

Cette troisième édition collecte les résultats de plus de 1000 répondants d’entreprises de taille moyenne à grande à travers le monde (France, Emirats Arabes Unis, Koweït, Bahreïn, Qatar, Arabie Saoudite, Allemagne, Japon, Pays-Bas, Danemark, Suède, Espagne et Royaume-Uni). Cette étude a été réalisée en partenariat Research Now Inc, entre le 1er avril et le 10 mai 2018.

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.