Adaptive Learning

Programme 2018 : Learning Technologies France élève l’adaptative Learning et la personnalisation de la formation au rang de priorités

Spread the love
Programme 2018 : Learning Technologies France élève l’adaptative Learning et la personnalisation de la formation au rang de priorités
5 (100%) 1 vote

learning technologies franceadaptative Learning … Catalyseur de la filière et promoteur des technologies au service de l’apprentissage, l’événement propose le premier programme de transition adapté aux réformes gouvernementales

Paris, le 15 Janvier 2018 : Learning Technologies France présente aujourd’hui les dernières évolutions de son programme de conférences et d’interventions, à l’approche de l’ouverture de l’événement qui se tiendra les 23 et 24 Janvier à l’Espace Champerret, Hall A. Un programme ajusté précisément sur les initiatives gouvernementales annoncées récemment, dans lequel Adaptative Learning, personnalisation des parcours et révision des indicateurs clés de performance figurent au rang des priorités.

La ligne est donnée par la session menée par la société OpenClassrooms, s’ouvrant avec un retour d’expérience inédit ; invitant les recruteurs à « renverser le paradigme du marché du travail sur les compétences en tension », la présentation s’appuie sur un projet réel, mené en 2017 : la création d’un parcours numérique spécifique, sur-mesure, pour la formation à la programmation Java de jeunes et de demandeurs d’emploi, en adéquation directe avec des postes à pourvoir. Associé à l’entreprise de services numériques Capgemini, OpenClassroms offre ainsi à 20 étudiants sélectionnés la possibilité de travailler pendant 15 mois au sein de l’entreprise et de se former chez eux, à distance, recevant un enseignement à la fois pratique et théorique.

Economie de la connaissance

« Les Learning Managament Systems – LMS – s’adaptent désormais de façon réactive face à d’importants besoins sur les compétences en tension » explique Sally-Ann Moore, directrice des conférences du Learning Technologies France. « L’ère pendant laquelle les LMS servaient uniquement la cause des formations obligatoires est derrière nous ; l’individualisation de l’expérience va enfin permettre de rendre la formation attractive. »

Une notion démontrée par les chiffres : en présentant les résultats de son enquête sur les usages et les attentes des utilisateurs et des commanditaires de LMS, Nora Larose, présidente de Nell & Associés, sera associée à Jérôme Bruet, président de TalentSoft, pour évoquer les perspectives ouvertes par ces systèmes, mais aussi les limites actuelles dictées par un cadre devenu moins adaptés à l’économie de la connaissance.

Pour aller plus loin, Marc Poncin, Directeur de la Formation continue à l’Université de Strasbourg, présentera la façon dont les Centres de Formation des Apprentis (CFA) et les OPCA se réorganisent aujourd’hui très concrètement pour tirer le meilleur parti de l’efficience du e-learning. Avec un taux de pénétration de seulement 10% des entreprises françaises, le e-learning doit en effet s’imposer par la réglementation pour mieux centrer la formation sur l’apprenant, à travers une personnalisation plus aboutie des contenus, et des méthodes de validation et de valorisation des acquis revisités.

Engagement et pertinence au service de la validation des acquis

La pertinence de Learning Technologies France repose donc sur une temporalité parfaite entre la maturité technologique et le plan gouvernemental de près de 15 milliards d’euros, étalé sur cinq ans, dont l’objectif déclaré est de « protéger les plus vulnérables » et de « vaincre le chômage de masse ».

« Les annonces et les prises de position en faveur de la neuro-pédagogie et des méthodes d’adaptative learning se succèdent, qu’elles concernent l’éducation des plus jeunes ou la formation tout au long de la vie » précise Sally-Ann Moore. « En favorisant la conversation entre les agents de changement du secteur, Learning Technologies France s’impose comme un catalyseur d’importance pour les entreprises qui souhaitent s’engager dans un cycle vertueux pour leurs collaborateurs. »

Le programme de Learning Technologies France s’attachera donc également à répondre à l’objectif d’offrir à chaque actif la capacité de construire son parcours professionnel à mesure de la progression de leur carrière. En favorisant la désintermédiation de la formation, le e-learning offre au législateur un outil sur-mesure pour faire évoluer les métriques de validation des acquis ; sur ce point, David Rivoire, fondateur de VAE les 2 Rives et Frédéric Labussière, fondateur de Learnatech, précisera les méthodes pour optimiser l’individualisation des parcours.

Enfin, exemple concret des mécaniques au service de cette transformation, l’intervention de France Université Numérique qui présentera le projet de collaboration entre cinq OPCA pour la création d’un SPOC (Small Private Online Course).

Informations pratiques :

Accès

Situé Porte de Champerret – 6 Rue Jean Oestreicher, 75017 Paris

Métro Ligne 3 : arrêt Porte de Champerret ou Louise Michel

L’Espace Champerret est relié par le boulevard périphérique à l’ensemble du réseau autoroutier.

Horaires

23 Janvier 2018 – 09:00 – 18:30
24 Janvier 2018 – 09:00 – 18:30

Evénement gratuit

Inscription : http://www.learningtechnologiesfrance.com

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.