Oser l’improductivité

Oser l’improductivité
Rate this post

Oser l’improductivitéEcrit par Davy Rey, consultant spécialisé dans l'amélioration des performances, "Oser l’improductivité" est une remise en cause assumée des méthodes traditionnelles d’optimisation des opérations et un plaidoyer pour l'avènement du modèle de "l'entreprise improductive".

La productivité est dans les gènes de tous les managers. Après douze mille ans d’économies d’échelle, de division et de subdivision du travail, nos organisations atteignent aujourd’hui des sommets d’efficacité.

Du taylorisme au lean manufacturing, toutes les démarches de standardisation du travail masquent un effet secondaire inquiétant : les organisations s’alourdissent et leur pilotage est devenu bien trop complexe. Pourtant les entreprises vont devoir faire preuve de souplesse : la demande évolue, les crises économiques et financières se succèdent, la menace de nouveaux conflits s’amplifie et le réchauffement climatique se confirme.

L’incertitude et la volatilité pèseront bientôt comme jamais sur nos activités : les structures ultra-productives, mais trop rigides, condamneront les entreprises qui ne les auront pas démantelées.

Le concept de l'entreprise improductive

L’Entreprise improductive est un modèle qui change le paradigme de la performance. Elle ne cherche pas à réduire les coûts, elle augmente sa valeur ajoutée. Elle ne perd pas de temps à mesurer sa compétitivité, elle provoque la rupture. Elle ne cherche plus à produire toujours plus. Au contraire, elle réduit sa production et variabilise ses coûts pour absorber tous les chocs.

Elle est innovante : elle équilibre son développement entre stratégies de rupture et innovations incrémentales.

Elle est agile : elle développe ses produits et les fabrique très vite, elle identifie tout de suite les évolutions de la demande et réaligne sa chaine d’approvisionnement immédiatement.

Elle est résiliente : elle produit moins, elle externalise tout ce qu’elle peut et intègre les évolutions technologiques telles que l’impression 3D, la connectivité et la mobilité pour réduire ses immobilisations.

"Ce livre milite (…) pour le démantèlement des mécanismes de la productivité qui empreignent nos systèmes actuels. Il est construit autour du cheminement de pensée qui m’a amené à, d’abord, prendre conscience de cette fin de cycle dans le développement des entreprises, puis à définir les contours d’un nouveau profil d’organisation, recentré sur le rôle fondamental que jouent les entreprises au sein de n’importe quelle société : créer de la valeur."

Oser l'improductivité

Auteur : Davy Rey
Nombre de pages : 300
Format: 15 x 21 cm
ISBN : 978-1-326-31401-9
Prix : 12.99 euros

A propos de l'auteur

Davy Rey est manager chez STEP Consulting, un cabinet de conseil en amélioration des performances. Il accompagne de grands groupes, ainsi que des PME et des ETI, depuis près de 10 ans. Mais il maintient aussi un lien fort avec le monde des start-ups et décrypte les grands changements économiques et technologiques de notre époque. Depuis 2 ans, il tente d’en faire la synthèse sur le blog professionnel qu’il anime : Perspectives.

Oser l’improductivité est son tout premier livre. C’est un reflet de son travail en entreprise et une remise en cause assumée des méthodes traditionnelles d’optimisation des opérations.

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Derniers articles paruniversityrh (voir tous)

Laisser un commentaire