MOOC : Unow dresse le portrait robot de l’apprenant !

MOOC : Unow dresse le portrait robot de l’apprenant !
Rate this post

unowEn sondant plus de 1 300 d'entre eux, le leader européen Unow s'est intéressé aux motivations et attentes de l'apprenant.

Paris, mars 2017 – Parce que le MOOC fédère de plus en plus de Français et tend à s'intégrer avec toujours plus de pertinence dans les parcours de formation universitaire et professionnelle, la startup Unow a tenu à cerner davantage le profil de tous ces apprenants qui ont d'ores et déjà fidèlement adopté ce format.  Qui sont-ils ? Quelles sont leurs attentes ? Qu'en espèrent-ils ? Ils furent à l'automne dernier 1 382 à répondre à ce sondage[1], diffusé numériquement auprès de toutes celles et ceux ayant suivi l'intégralité d'un MOOC en 2016.

L'apprenant-type est un actif qui a pris en main sa formation

Plus de 70% d'entre eux sont en effet aujourd'hui en activité, Vs 13% en recherche d'emploi et 7% en études. Mais force est surtout de constater que ces actifs ont eu ici un temps d'avance sur les entreprises qui les emploient, puisque 90% des  participants s'y inscrivent de manière autonome et hors plan de formation imposé par leur entreprise ! Par ailleurs, ils sont 2/3 à l'avoir suivi en dehors de leur temps de travail, à savoir le week-end.

Il est également intéressant de noter leurs motivations :

  • perfectionner leurs compétences professionnelles (90%)
  • se renseigner sur les innovations de leur secteur (50%)

"Certains individus salariés se forment en toute autonomie, en dehors des sentiers balisés par l'Etat et par l'entreprise. Et ils le font semble-t-il le plus souvent "dans le dos" des managers et autres supérieurs hiérarchiques et administratifs de l'entreprise. Cela constitue un intérêt certain pour ces dernières qui voient les compétences des salariés évoluer  dans des domaines où la formation traditionnelle peine à être efficace : compétences transversales, culture du digital, gestion de projet, innovation", explique Jean Condé, doctorant au laboratoire STEF de l'ENS Cachan, Paris Saclay.

L'apprenant-type est un collaborateur convaincu et fidèle

Ils sont en effet plus de 8 apprenants sur 10 à déclarer avoir acquis des compétences utiles au quotidien grâce au MOOC qu'ils ont suivi. 28% d'entre eux ont mis en avant leur certification auprès de leur employeur et 25% estiment même avoir été en mesure de gravir les échelons hiérarchiques grâce à lui ! Tandis qu'ils sont 63% à avoir déjà suivi un MOOC dans son intégralité avant celui-ci, ils sont naturellement 3 sur 4 à espérer davantage de MOOC dans les plans de formation de leurs entreprises.

« Si le format plaît, et si nous travaillons tous les jours à l'amélioration de l'expérience d'apprentissage, il est primordial de lire ici que le contenu compte tout autant ! L'avenir du MOOC dépendra principalement de sa capacité à servir de manière concrète la montée en en compétences des collaborateurs. », commente Jérémie Sicsic, co-fondateur de Unow.

Il est enfin important de conclure en tordant le cou aux lieux communs :

les apprenants se répartissent équitablement (40%) entre les tranches 18/35 ans et 36/50 ans !

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Auteur de l’article : universityrh

Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire