Les formations obligatoires en entreprise

Les formations obligatoires en entreprise
Rate this post

cereqEn matière de formation, les formations obligatoires, constituent le premier poste de dépense des entreprises. En 2014, 63 % des entreprises, soit près de deux sur trois, ont financé des formations obligatoires (hygiène et sécurité ou autres habilitations et certifications réglementaires confondues).

A partir de l'enquête Défis, le Céreq s'est intéressé à ce champ peu exploré de la formation professionnelle. Le dispositif d'enquêtes sur les formations et les itinéraires des salariés (Défis) met en relation les actions de formation suivies par les salariés et leurs parcours professionnels*.

Cette étude apporte donc des éléments nouveaux sur les formations obligatoires et sur les caractéristiques des entreprises qui y ont le plus recours.

Ces formations représentent un véritable enjeu tant pour les employeurs que pour les salariés. Pour les premiers, il s'agit de réduire le coût afférent. Pour les seconds, elles relèvent de la nécessité de préserver leur sécurité et celle de leurs collègues, mais peuvent également favoriser l'accès à l'emploi.

63% des entreprises ont financé ce type de formation, alors que 58% ont financé des formations aux techniques spécifiques à un métier et 43% des formations en informatique.

Les entreprises des secteurs traditionnellement les moins formateurs ainsi que les salariés les moins qualifiés sont les plus concernés.  

Parmi l'ensemble des entreprises, 16 % déclarent avoir financé exclusivement ou presque des formations réglementaires en 2014. Leurs caractéristiques sont proches de celles des entreprises formant peu ou pas du tout : elles sont de petite taille et leur politique de formation est peu structurée. Ainsi, le secteur des transports et de la logistique est très formateur malgré des caractéristiques a priori peu favorables : faible taux d'encadrement, peu de pratique des entretiens professionnels pour identifier les besoins de formation des salariés. Dans ce secteur, une entreprise formatrice sur deux forme quasi exclusivement dans le cadre des formations obligatoires et réglementaires. Il est probable que dans ces entreprises, ce type de formations ne se développe pas au détriment des autres, et que sans ces obligations, elles ne formeraient pas plus dans d'autres domaines.

Si les formations obligatoires ne semblent pas relever directement du caractère pérenne de la formation continue, certaines d'entre elles participent à la qualification du travailleur, indépendamment de son lieu de travail, l'inscrivant ainsi dans une dynamique de construction identitaire professionnelle.  Des études complémentaires à partir de l'enquête Défis pourraient apporter des réponses sur les liens entre ce type de formation et les parcours des salariés.

* Un panel de 16 000 salariés est interrogé sur une durée de 5 ans (de 2015 à 2019)

Pour en savoir plus : Bref 350 – Les formations obligatoires en entreprises : des formations comme les autres ? – Delphine Béraud (Céreq). 2016 – en fichier attaché

Net.Doc  n°163 – Les formations obligatoires en entreprises. Août 2016 – 71 p.

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Auteur de l’article : universityrh

Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire