Les étudiants français placent de nouveau L’Oréal comme le 3ème employeur le plus attractif de l’hexagone

Les étudiants français placent de nouveau L’Oréal comme le 3ème employeur le plus attractif de l’hexagone
Rate this post

Clichy, le 4 avril 2017 – Dans le classement Universum des « Employeurs les plus attractifs » dévoilé cette semaine, L’Oréal conforte sa place de 3ème sur le podium des entreprises dans lesquelles les étudiants d’école de management rêveraient de travailler.

Pour réaliser cette enquête, Universum a interrogé plus de 41 329 jeunes diplômés issus des filières Commerce ou Management et Ingénierie d’écoles et universités en France, de fin octobre 2016 à fin février 2017. Les données recueillies révèlent les attentes des futurs diplômés et ce qu’ils valorisent le plus au moment de chercher un emploi et de postuler dans une entreprise.

Dans un contexte économique incertain, les jeunes cherchent à être rassurés tout en en plébiscitant les employeurs qu’ils associent à l’innovation. « Si L’Oréal continue de tirer son épingle du jeu, c’est parce qu’il combine solidité et innovation. Le groupe est à la pointe de la BeautyTech, pionnier de la « Social Beauty » et donne à ses employés la latitude et les moyens d’inventer la Beauté de demain. » explique Carole Pasco-Domergue, Directrice de la Marque Employeur de L’Oréal.

Autre atout majeur, l’esprit entrepreneurial au cœur des valeurs et de l’approche métiers du groupe : « La possibilité d’avoir un impact, de changer les choses est l’une des clefs du modèle L’Oréal et un élément très valorisé par les jeunes générations, comme le montre par ailleurs leur appétence pour les petites structures et start-ups » confie Emilie Duquenne, Directrice Recrutement France. « Nous sommes d’autant plus heureux que cette attractivité se transforme en candidatures, car nous recrutons plus de 500 CDI chaque année en France.»

Enfin, le classement Universum 2017 montre un regain d’attractivité de l’entreprise auprès des ingénieurs. Le groupe passe ainsi de la 13ème à la 12ème place auprès de ce public d’ingénieurs qui, cette année, reconnaît L’Oréal comme l’entreprise la plus engagée en matière d’égalité Homme-Femme.

À propos du classement Universum des entreprises les plus attractives : http://bit.ly/2oTZtAJ

A propos de L’Oréal

Depuis plus de 100 ans, L'Oréal est dédié au métier de la beauté. Avec un portefeuille international de 34 marques diverses et complémentaires, le Groupe a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires consolidé de 25,8 milliards d'euros et compte 89,300 collaborateurs dans le monde. Leader mondial de la beauté, L'Oréal est présent dans tous les circuits de distribution : le marché de la grande consommation, les grands magasins, les pharmacies et drugstores, les salons de coiffure, le travel retail, les boutiques de marque et l’e-commerce. L’Oréal s’appuie sur l’excellence de sa Recherche et Innovation et ses 3,870 chercheurs pour répondre à toutes les aspirations de beauté dans le monde. A travers son programme « Sharing beauty with all » L’Oréal a pris des engagements ambitieux en matière de développement durable tout au long de sa chaîne de valeur, à horizon 2020. www.loreal.com

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Auteur de l’article : universityrh

Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire