Etude Oracle : l’économie collaborative est perçue comme une tendance de fond mais les mesures nécessaires ne sont pas encore mises en place pour relever le défi

Etude Oracle : l’économie collaborative est perçue comme une tendance de fond mais les mesures nécessaires ne sont pas encore mises en place pour relever le défi
5 (100%) 1 vote

oracleeconomie collaborative … 41 %  des responsables RH et employés français pensent que l’adoption de l’économie collaborative est déjà en marche

Colombes, le 16 février 2017 – Une récente étude pan-européenne d’Oracle, dévoile les enjeux de l’économie collaborative en France ainsi que dans plusieurs pays européens. L’économie collaborative désigne un environnement professionnel où les entreprises  collaborent avec des travailleurs indépendants pour des missions ou projets à court terme.

Cela concerne les entreprises de l’économie digitale mais également des entreprises plus traditionnelles qui permettent à des travailleurs d’apporter des compétences spécifiques sur une base temporaire.  L’étude cherche à connaître l’ampleur du phénomène et son impact tant du point de vue des employés que des employeurs.

Cours sur le Digital Ressources Humaines

Tandis que les responsables RH et les employés sont unanimes quant à l’avènement de ce changement majeur, ils sont nombreux (plus de 40 %) à reconnaître que les entreprises françaises ne sont pas préparées à ce phénomène.

France: plusieurs enjeux dans l’adoption de l’économie de partage

Ce sentiment  s’explique en partie, selon l’étude, par un faible niveau de préparation au sein des entreprises de l’Hexagone. En effet, seulement 35 % des employés pensent que leurs entreprises ont mis en place des outils et services nécessaires.

La majorité des employés français (60 %) sont parmi les plus réticents en Europe à l’idée d’abandonner un emploi fixe ou à plein temps52 % des sondés ne seraient pas favorables à l’économie collaborative pour des raisons de sécurité financière ; et plus d’un tiers d’entre eux (36 %) sont inquiets par rapport à la protection médicale ou leur retraite.

L’économie de partage et le nombre croissant de salariés en contrat à durée indéterminées engendrent d’ores et déjà des changements majeurs dans le fonctionnement des entreprises et dans la gestion des ressources humaines. Les nouvelles technologies modifient en profondeur les business model, les entreprises ont besoin d’un vivier de talents plus fluide pour s’adapter à ces nouvelles manières de travailler.”explique Mélanie Hache, HCM Strategy Director South Europe, Oracle. “ Nous sommes convaincus que les responsables RH ont un rôle majeur à jouer dans l’accompagnement de cet effectif de plus en plus flexible et connectés »

Economie collaborative: mouvement en marche dans les économies européennes

Malgré le fait que l’économie collaborative ne soit  pas accueillie de la même manière dans les différents pays européens, l’étude d’Oracle démontre que les responsables RH et les employés ont pris conscience du changement que cela représente.

Les espagnols se montrent les plus favorables à l’économie collaborative, 46% des responsables RH emploie déjà contractuellement des cadres supérieurs et des employés expérimentés de manière régulière. Alors qu’ils sont seulement 16% à réellement adopter l’économie collaborative, ils pourraient être 48% à employer contractuellement du personnel d’ici 2020 en Allemagne.

Un des enjeux majeurs commun à l’ensemble des pays, selon l’étude d’Oracle, est la formation des employés. Les responsables RH allemands pensent que la responsabilité pour la formation et développement des talents devrait être partagée entre les employés et les employeurs56% de responsable RH aux Royaume-Uni estiment que les ressources et outils nécessaires pour la formation des employés contractuels devraient être publics et facilement accessibles.

« L’étude pan-européenne démontre également que l’économie collaborative n’est pas une tendance, mais bien une nouvelle donne qui s’inscrit dans la nouvelle relation au travail. Qui plus est, notre étude montre que dans certains pays d’Europe qui ont commencé à adopter l’économie collaborative, elle se développe davantage auprès des cadres. Ceci représente pour les entreprises une opportunité supplémentaire en matière de talents et compétences » ajoute Mélanie Hache.

 

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Auteur de l’article : universityrh

Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire