Employee advocacy vos collaborateurs vos meilleurs ambassadeurs

Employee advocacy : vos collaborateurs vos meilleurs ambassadeurs

Employee advocacy : vos collaborateurs vos meilleurs ambassadeurs
5 (100%) 1 vote

Anne Sophie GermainEmployee advocacy … Les collaborateurs sont souvent les grands oubliés des plans de transformation digitale des entreprises. Et pourtant, ce sont bien eux qui ont le plus le pouvoir de changer les choses.

L’employee advocacy (traduction non littérale de “salarié ambassadeur“) est une technique de marque employeur qui a pour but de transformer ses salariés en ambassadeurs, notamment sur les réseaux sociaux. Pour réussir sa stratégie, des règles sont à respecter.

3 règles - employee advocacy

Là où la notion « d’employee advocacy » est novatrice, c’est dans le fait qu’il s’agit d’une démarche organisée et encadrée par les services marketing et communication. Les employés ambassadeurs sont alors encouragés, formés, voire récompensés pour leur action de représentation de la marque ou entreprise. Dans certains cas, le processus de publication sur les comptes sociaux des employés peut être automatisé ou facilité par le biais d’une plateforme d’employee advocacy (Socially Map, So-Buzz, Smarp…) ou d’une plateforme de gestion de contenus (Hootsuite, Buffer, Agorapulse…).

Cette nouvelle démarche s’explique par une prise de conscience du fait que le périmètre et le potentiel d’influence des salariés a considérablement augmenté avec la montée en puissance des réseaux sociaux.

L’usage d’un dispositif d’employee advocacy présente différents avantages dans un contexte B2B. Il permet tout d’abord une augmentation de l’audience des contenus diffusés car les clients ou prospects suivent plus souvent les comptes sociaux professionnels des collaborateurs que celui de l’entreprise.

Il permet également de rendre l’annonce plus personnelle, car elle émane d’un individu et non d’un compte d’entreprise, et de valoriser les collaborateurs (consultants, vendeurs, etc) vis à vis des prospects / clients en assurant la diffusion de contenus professionnels pertinents sur leurs comptes.

A l’ère où la concurrence se renforce chaque jour, où les consommateurs sont de plus en plus volatiles et où les voies de communication se multiplient, accroître sa visibilité est vital pour n’importe quelle marque.

Mais les entreprises passent encore trop souvent à côté de leur atout le plus puissant pour augmenter la portée de leur contenu : leurs employés.

Anne Sophie Germain, Chef de projet marketing chez Letsignit


Burson-Marsteller i&e lance Emplowerment

EmplowermentLa solution qui fait converger les stratégies de corporate et personal branding pour réussir tout programme d’Employee Advocacy

Paris, le 8 février 2018 – Burson-Marsteller i&e lance Emplowerment, une approche sur-mesure pour faire converger les stratégies d’engagement des collaborateurs avec les stratégies de brand content des entreprises et ainsi assurer le succès et la pérennité des programmes d’Employee Advocacy.

Les programmes d’Employee Advocacy s’imposent aujourd’hui comme une évidence pour mobiliser les collaborateurs, dont la voix est considérée comme plus crédible et potentiellement plus puissante que la parole corporate de l’entreprise. Mais comment concilier la liberté et l’authenticité des collaborateurs avec la maîtrise de la parole de l’entreprise ?

Burson-Marsteller i&e a développé une conviction forte : la réussite d’une stratégie d’Employee Advocacy pour une entreprise passe avant tout par le bénéfice qu’en tirera chaque collaborateur. Cette démarche de bénéfice mutuel implique donc de comprendre le plus finement possible les usages, les attentes et l’expérience des collaborateurs. En pensant l’Employee Advocacy comme une démarche au service des collaborateurs, Burson-Marsteller i&e met en place les conditions de succès pour faire converger corporate et personnal branding.

« L’un des écueils d’une politique d’Employee Advocacy serait de standardiser la démarche alors que la parole des collaborateurs est une ressource rare. L’entreprise doit privilégier une approche qualitative et adaptée aux différents leviers d’engagement. C’est le sens de notre offre Emplowerment qui formalise trois années de test and learn et de déploiement avec plusieurs de nos clients. Nous avons désormais le recul nécessaire pour partager notre expérience avec le marché et identifier les bonnes pratiques comme les difficultés inhérentes à ce genre de programme. » explique Maxime Drouet, DGA de Burson-Marsteller i&e.

Employee Advocacy : L’offre Emplowerment se décompose en deux volets :

MAP : le diagnostic des potentialités des collaborateurs :

Un mapping des populations et de leurs logiques d’engagement grâce à une méthodologie inédite de typologie des « ambassadeurs »
Une cartographie des contenus existants ou à produire par l’entreprise en réponse à la demande des collaborateurs

 LIVE : le lancement d’un programme d’Employee Advocacy:

Le Coaching – pour réussir à embarquer les populations cibles, les acteurs clés et conserver ainsi un engagement sur le long terme.
Le Content – pour faire vivre la plateforme telle un media et s’assurer du bon équilibre entre l’engagement des collaborateurs et la bonne diffusion des contenus corporate.

Voir le site dédié : http://www.emplowerment.com/ 

Emplowerment-infographie
Emplowerment-infographie

 

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.