Démission au cours du premiers mois: 1 salarié sur 2 se dit prêt à quitter un poste au cours du 1er mois

Démission au cours du premiers mois: 1 salarié sur 2 se dit prêt à quitter un poste au cours du 1er mois
5 (100%) 1 vote

Démission au cours du premiers mois – Alors que le marché de l’emploi français se porte bien particulièrement pour les cadres, les candidats sont de plus en sollicités et deviennent plus exigeants à l’heure de choisir un nouveau poste.

Pour recruter et fidéliser les meilleurs candidats, il est essentiel pour les entreprises de comprendre la façon dont ils font leurs choix. C’est pourquoi le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half a interrogé un panel de 1000 candidats français sur leur manière de sélectionner un nouveau job.

L’importance du premier contact se confirme aussi côté candidats

Comme évoqué récemment par Robert Half, du côté des recruteurs, la première impression est cruciale, (30% des 500 DG et DAF interrogés déclarent être convaincus qu’un candidat convient parfaitement au poste vacant en moins de 10 minutes). Il en est même pour les candidats : 40% du panel interrogé admettent accepter un emploi à la suite du premier entretien.

30% déclarent même faire leur choix dès le premier contact (appel/mail), tandis que près de 19% se décident dans les cinq premières minutes de l’entretien.

Actuellement, les meilleurs candidats reçoivent souvent plusieurs offres d’emploi. Si le salaire reste le critère de choix le plus objectif, d’autres éléments pèsent dans la balance (avantages, culture d’entreprise, évolution, formation) et une fois le candidat acquis, les entreprises doivent particulièrement peaufiner l’intégration des nouveaux salariés.

L’intégration réussie est capitale

Oui, l’entreprise a tout intérêt à proposer une expérience de recrutement efficace et inspirante qui se poursuivra lors du processus d’intégration afin de s’assurer que les nouveaux salariés restent impliqués et contribuent rapidement à l’entreprise.

En effet, plus d’un candidat sur deux (51,7%) se dit prêt à démissionner au cours du premier mois et 53,8% pendant la période d’essai si la mission ne correspond pas à leurs attentes.

robert-half-demission

Alors, quelles seraient les raisons possibles de cette insatisfaction ?

Pour 36,8% des candidats, la première des causes d’une démission au cours du premiers mois serait une inadéquation avec la culture de l’entreprise.

Selon 33,5% personnes interrogées, un mauvais management pourrait entraîner leur démission.

Un mauvais accueil est également cité par un tiers des candidats (29,9%).

Enfin, 15,6% quittent leur poste pour une autre offre d’emploi pendant le 1er mois.

« Bien intégrer une nouvelle recrue est une étape essentielle du processus de recrutement, car cela permet de disposer d’un salarié rapidement opérationnel et qui a surtout envie de rester un bon moment dans l’entreprise », a commenté Marina Chéné, Associate Director chez Robert Half.

« En tant que cabinet de recrutement et surtout en tant qu’entreprise innovante, nous savons qu’une excellente expérience d’intégration des nouveaux collaborateurs est une étape importante dans la productivité, la cohésion, l’engagement et la fidélité des équipes. Les collaborateurs sont de plus en plus vigilants sur les moyens que les entreprises et managers déploient pour eux dans leur intégration et formation afin qu’ils puissent pleinement réussir leur nouveau challenge professionnel. Ce processus d’intégration, avec les moyens mis en place par l’entreprise et le manager, est pris en compte par les salariés dans leur décision de rester fidèle à leur poste, mais surtout, avant toute prise de poste, ce critère sera décisif dans leur choix. »

* Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en décembre 2017 auprès de 1000 salariés en France, en recherche d’emploi ou ayant recherché un emploi au cours des douze derniers mois.

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.