intranet-hommes

5 Idées reçues sur l’Intranet RH

Spread the love
5 Idées reçues sur l’Intranet RH
5 (100%) 1 vote

Intranet RH – En 2018, toutes les entreprises se doivent de disposer d’un intranet RH pour gérer les tâches administratives de façon fluide. Pourtant, beaucoup d’idées reçues perdurent. Il est grand temps d’y voir plus clair dans le maquis du SIRH.

mon-intranet

Idée reçue n°1 : Mettre en place un intranet, c’est compliqué

FAUX, la mise en place d’une solution d’intranet comme Mon Intranet ne nécessite absolument aucune compétence en informatique. En effet, grâce au mode SaaS (Software as a Service), l’entreprise s’abonne à un service RH en ligne dont tous les aspects techniques (hébergement, installation, mise à jour et maintenance) sont pris en charge par l’éditeur. Ainsi, l’entreprise n’a pas à se soucier de la complexité informatique liée au déploiement d’une application.

Idée reçue n°2 : Mettre en place un intranet, cela prend beaucoup de temps 

FAUX, l’installation ne demande qu’une heure. Le temps nécessaire au paramétrage varie en fonction
de l’entreprise mais il excède rarement 2 jours. Ainsi, n’importe quelle organisation peut disposer
d’un nouvel intranet en quelques jours. Cet intranet RH permet de gérer les congés, les notes de
frais, l’annuaire d’entreprise et la communication interne.

Aucune entreprise ne peut se permettre dans la période actuelle de dédier plusieurs personnes à un
projet de mise en place d’intranet pendant des semaines. C’est pourquoi le processus a été optimisé
afin de faciliter la reprise de l’existant et le paramétrage permettant ainsi un passage en production
en quelques jours.

Idée reçue n°3 : Mettre en place un intranet, c’est un coût supplémentaire

FAUX, le coût engendré par l’intranet est très largement amorti par l’économie qu’il permet de
réaliser. Le temps consacré par les employés aux tâches administratives est considérablement réduit,
leur permettant ainsi de se focaliser sur leur travail productif, créateur de valeur ajoutée pour
l’entreprise. En outre, l’intranet permet de réduire les risques d’erreurs liés aux formulaires papiers
perdus, oubliés ou mal triés.

Ce n’est pas pour rien si aucune entreprise ne fait le chemin inverse, à savoir repasser aux
formulaires papiers pour gérer les tâches administratives. Une fois l’intranet en place, il devient
incontournable dans le mode de fonctionnement de l’entreprise au quotidien.

Idée reçue n°4 : Mettre en place un intranet implique de former tous les employés

FAUX, l’ergonomie a été pensée dès l’origine pour que la prise en main soit facile et rapide pour tout
le monde. Ainsi, chez Mon Intranet, seuls 10% des clients ont recours à une formation sur l’outil ce
qui veut dire que 90% des clients arrivent à prendre en main cet outil informatique sans aucune
formation.

Idée reçue n°5 : La mise en place d l’intranet est réservée aux grandes entreprises

FAUX, en 2018, toutes les entreprises peuvent bénéficier de l’intranet. Avec le mode SaaS, il n’y a
plus d’investissement en licence et en matériel à effectuer. L’entreprise paye chaque année un
abonnement dont elle connaît le prix à l’avance et qui couvre l’ensemble de la prestation
(hébergement, licence d’utilisation et assistance technique)

C’est pourquoi, de plus en plus de PME franchissent le pas et bénéficient de la dématérialisation des
processus RH. Chez Mon Intranet, la majorité des clients sont d’ailleurs des entreprises de 20 à 500
employés.

Voir la Demo

The following two tabs change content below.
Consultant innovateur dans le domaine des RH et des TIC, Stéphane Poignant décrypte via sa plateforme, l’impact du digital et du numérique sur la fonction RH. Concepteur, formateur au CEPRECO (CCI de Lille), chez IFOCOP, CESI, PIGIER, il est chargé d'enseignement au CNAM de Lille. Stéphane Poignant a créé et a animé Indice RH, site Média de référence dans les Ressources Humaines durant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.